France Dimanche > Actualités > Dominique Strauss-Kahn : Pris en flagrant délit à Roland-Garros !

Actualités

Dominique Strauss-Kahn : Pris en flagrant délit à Roland-Garros !

Publié le 5 juin 2015

  Alors qu’il attendait sa compagne Myriam L’Aouffir, l’ex-patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn a été surpris dans une posture pour le moins délicate avec une charmante jeune femme !Alors qu’il attendait sa compagne Myriam L’Aouffir, l’ex-patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn a été surpris dans une posture pour le moins délicate avec une charmante jeune femme !

Le soleil, au rendez-vous en ce samedi 30 mai, fait le bonheur des amateurs de petite balle jaune, venus en nombre assister à cette septième journée du tournoi de Roland-Garros.

Au menu de ce radieux après-midi : Rafael Nadal, Novak Djokovic, Richard Gasquet, Serena Williams… Un programme prestigieux qui n’a pas laissé les people insensibles.

Déboutonné

Au village, où le public se détend avant de prendre place dans les tribunes, se pressent Patrick Bruel, l’actrice Mélanie Thierry, Natty Belmondo et Dominique Strauss-Kahn (DSK). Grand fan de sport, ce dernier veut vivre ce superbe moment de tennis.

Il a rendez-vous avec Myriam L’Aouffir, sa compagne depuis deux ans, pour suivre le match entre le n° 1 mondial, Novak Djokovic, et l’Australien Thanasi Kokkinakis.

Jeans, veste ouverte, chemise au col déboutonné, lunettes de soleil, DSK est détendu. Souriant, il entame une discussion avec une charmante blonde, croisée au détour de l’allée. Celle-ci, apparemment passionnée par ce que lui relate l’ancien patron du FMI, ne détache pas ses yeux des siens.

DSK sourireElle ne voit donc pas le geste que fait ce dernier tout en lui parlant, un geste anodin qu’il est sans doute arrivé à chacun d’entre nous de commettre, mais qui, de la part de DSK, pourrait être très mal interprété !

En effet, alors qu’il est en train de deviser avec cette ravissante et fraîche jeune fille, l’ancien ministre de l’Économie et des Finances, oubliant toutes les règles de la bienséance, glisse une main sous sa veste pour remonter, de façon assez peu discrète, la fermeture éclair de son pantalon…

Un impair qui fera sans doute dire à certains que le bois de Boulogne ne réussit décidément pas à Dominique Strauss-Kahn !

En décembre 2006 déjà, comme l’a relaté le quotidien Le Monde, une note administrative, rédigée par un policier, était remontée à l’Élysée, signalant « la présence de M. Strauss-Kahn en fâcheuse posture dans une voiture à l’ouest de Paris », aux abords d’« un haut lieu de rencontres tarifées ».

Cela se passait bien avant les autres affaires dans lesquelles l’économiste a été impliqué : le scandale du Sofitel de New York et, plus récemment, celui du Carlton de Lille, qui lui a valu d’être mis en examen pour « proxénétisme aggravé en bande organisée ». Une affaire toujours en cours puisque le verdict doit être rendu le 12 juin prochain !

Mais nul doute qu’en cette belle journée sportive DSK ne pensait pas à cette échéance. Et s’il a connu quelques petits problèmes de fermeture, à l’heure de l’ouverture du match, il était à sa place en tribune, au côté de Myriam…

Lili Chablis

À découvrir