France Dimanche > Actualités > Donald Trump : On a tenté de l'empoisonner !

Actualités

Donald Trump : On a tenté de l'empoisonner !

Publié le 24 octobre 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

La police a intercepté un courrier contenant de la ricine, adressé à Donald Trump…

Il ne reste que quelques semaines avant l’élection présidentielle américaine, le 3 novembre prochain, et celles-ci s’annoncent décidément bien diffi ciles pour l’actuel chef d’État et candidat républicain, Donald Trump. Jamais en effet celui-ci n’a été autant décrié et attaqué par ses détracteurs. On ne compte plus les articles dénonçant sa politique, ni les mécontents qui descendent dans la rue pour exprimer leur colère. Chose somme toute normale dans une démocratie qui se respecte. Mais l’attaque bien plus grave qu’a tout récemment essuyée l’actuel locataire de la Maison-Blanche, n’avait, elle, rien de démocratique : il s’agissait ni plus ni moins d’une tentative de meurtre !


Il y a quelques jours en effet les services de police qui protègent le président américain et sa famille ont intercepté un courrier qui lui était adressé. Or cette enveloppe contenait un poison extrêmement violent : de la ricine. Une toute petite dose de cette toxine, beaucoup plus puissante que le cyanure et pour laquelle il n’existe aucun antidote, peut provoquer la mort par absorption ou simple inhalation ! Heureusement le milliardaire n’a pas eu le temps d’ouvrir cette lettre, découverte dans un entrepôt de la poste juste avant qu’elle ne parvienne sur le bureau ovale. Quant au cerveau malade qui a commis cette sordide tentative, il ne visait pas seulement Donald Trump ! Le même jour, d’autres plis, porteurs du même poison, ont été découverts dans d’autres agences fédérales du Texas.

L’enquête, menée de front par le FBI – le bureau de renseignement intérieur américain –, les forces de l’ordre et les services internes de la poste, est toujours en cours à l’heure où nous écrivons ces lignes. Toutefois, selon le quotidien The New York Times, les différentes pistes suivies auraient toutes mené à une femme, résidant au Canada.

La principale suspecte de cette triste affaire a été arrêtée dimanche par les services douaniers et se trouve depuis entre les mains de la police.

Ce n’est pas la première fois que Donald Trump est la cible d’une tentative de meurtre. En 2018 déjà, un courrier contenant un dérivé de ricine et – heureusement – intercepté à temps, lui avait été adressé par un vétéran de la marine américaine, emprisonné depuis. Un des rares points communs que le président républicain partage avec son prédécesseur démocrate. En 2013, Barack Obama avait lui aussi été destinataire de lettres empoisonnées par la même substance.

Président, un métier à risque ? Ce danger n’empêchera pas Donald Trump de briguer un second mandat, bien au contraire…

Lili CHABLIS

À découvrir