France Dimanche > Actualités > Dorothée : Elle a tout perdu !

Actualités

Dorothée : Elle a tout perdu !

Publié le 8 octobre 2016

En quelques heures, la totalité des souvenirs de ses jours heureux ont été détruits. Une véritable déchirure pour cette grande sentimentale qu'est Dorothée.

À l’occasion de la sortie du coffret qui réunit tous ses plus grands succès, Dorothée est revenue sur les années où elle était l’animatrice préférée des enfants. Un temps béni dont elle n’a hélas rien gardé.

Souvenez-vous ! Pendant dix ans, de septembre 1987 à août 1997, la pétillante blonde à la tête du Club Dorothée, a été une star de la télévision. Son émission battait des records d’audience avec des pics à 86 % de parts de marché. Du jamais vu !

->Voir aussi - Dorothée : Bouleversée !

« On ne trichait pas et notre public devait le ressentir. Ça ne peut pas marcher sinon, les enfants ne laissent rien passer », expose-t-elle à notre confrère, Le journal du dimanche. Un succès qui s’explique surtout par l’inaltérable bonne humeur de cette grande prêtresse des après-midi pour la jeunesse. La jeune femme ne vit alors que pour son émission. « Dorothée, c’était une fleur qui s’ouvrait quand les caméras s’allumaient », se souvient son compère Patrick Simpson-Jones.

Le Club Dorothée, diffusé, à sa grande époque, tous les mercredis de 9 h à 18 h sur TF1, fait la part belle aux dessins animés, séries télévisées, jeux, concours et rubriques éducatives. Celle qui était alors l’idole des ados y présentait les grandes tendances du moment, jouets cultes et tenues vestimentaires, jeans, vestes épaulées, pulls colorés, qu’elle arbore pendant l’émission.

Mais, du jour au lendemain, le rêve se brise. Le 31 août 1997, suite à une baisse d’audience et souffrant d’une image brouillée par des mangas jugés violents et des séries trop légères, Dorothée est licenciée. C’est un terrible camouflet pour la chanteuse et animatrice, qui en éprouve une immense tristesse. L’ultime tournage de l’émission se termine d’ailleurs dans les larmes. « La coupure a été brutale. C’est loin maintenant, mais je me souviens qu’on avait tous la gorge serrée lors de la dernière émission », se rappelle-t-elle avec émotion.

Mais comme si elle n’avait pas assez souffert de cette rupture d’avec son public, suivie d’une longue traversée du désert, durant laquelle Dorothée fait des projets qui n’aboutiront jamais, voilà qu’elle est victime d’un autre drame.

Ces dix ans d’idylle avec les enfants ont été en effet balayés en quelques heures. L’animatrice a perdu tous les souvenirs de ces jours heureux. Il ne lui reste plus rien de ses tenues fétiches, vestiges d’une période où elle faisait le bonheur de tant de jeunes. « Je n’ai plus aucun vêtement. Tout a fini dans un dégât des eaux », confie-t‑elle avec une émotion palpable.

Heureusement, il restera toujours gravé dans le cœur de Dorothée un souvenir qui ne pourra jamais s’effacer : « Tout l’amour que les enfants me donnaient. Je n’ai jamais oublié cela. »

Catherine Venot

À découvrir