France Dimanche > Actualités > Eddy Mitchell : Au chevet de Christophe !

Actualités

Eddy Mitchell : Au chevet de Christophe !

Publié le 6 novembre 2018

mitchell-eddy-christophe-20181026

Très inquiet pour son ami Christophe, Eddy Mitchell a déboulé chez lui pour lui faire passer un check-up manu militari.

Leur longue amitié, c’est du solide ! Car ces deux monstres sacrés de la chanson française partagent outre la même passion pour la musique, celles pour le cinéma ou encore pour les belles bagnoles. Ce n’est donc pas un hasard si Eddy Mitchell a fait appel à son vieux pote Christophe pour figurer dans son album La même tribu, un best of de duos sorti en deux volumes, à l’automne 2017 et en mai dernier. Aux côtés de Johnny Hallyday, Jacques Dutronc, Alain Souchon et Maxime Le Forestier, la présence de l’inoubliable interprète d’Aline lui était indispensable. Pas un hasard non plus si ce dernier était aussi à ses côtés lors de l’émission M. Eddy et sa tribu, diffusée sur France 3 en juin dernier. Les compères semblaient avoir retrouvé ce soir-là leur jeunesse en chantant ensemble Un portrait de Norman Rockwell, une chanson de Schmoll vieille de plus de vingt ans. Grand moment de partage musical aussi émouvant que nostalgique. « J’ai la chance d’avoir beaucoup d’amis », a raconté lundi dernier Eddy à Léa Salamé dans l’émission Stupéfiant, sur France 2.


Et il semblerait que le lien unissant Christophe à Eddy soit des plus indestructibles. Car lorsqu’ils ne se retrouvent pas sur la même scène ou dans le même studio, les deux hommes aiment passer du temps entre eux, loin des caméras et du public. Il n’est en effet pas rare qu’Eddy se rende chez son éternel complice pour rire, discuter des heures, parler du bon vieux temps ou prendre des nouvelles… de sa santé ! Car il s’inquiète pour son ami. Il le trouve bien trop nerveux à son goût. Une nervosité qui pourrait finir par lui causer de graves soucis. Et plutôt que de lui demander si tout va bien, il préfère vérifier par lui-même l’état de son cœur. « Il y a quinze jours, je prenais la tension de Christophe, a-t-il confié à Léa Salamé. Il avait 15 ou 16, alors je lui ai dit que ce n’était pas bien. » Le rocker n’est certes pas médecin mais il connaît très bien le rythme de vie erratique de son ami âgé de 73 ans, qui reste un véritable oiseau des nuits parisiennes. Il connaît son amour pour le bon whisky, qui n’est évidemment pas du tout conseillé quand on fait de l’hypertension.

C’est donc en connaissance de cause que celui qui se surnomme « Docteur Eddy » a préféré tirer la sonnette d’alarme, avant qu’il ne soit trop tard. Lui qui ne se remet toujours pas de la mort de son copain Johnny n’aimerait pas voir un autre de ses amis de jeunesse disparaître prématurément…

Philippe CALLEWAERT

À découvrir