France Dimanche > Actualités > Eddy Mitchell : Il confie n’en avoir « rien à foutre » des hommages à Johnny Hallyday !

Actualités

Eddy Mitchell : Il confie n’en avoir « rien à foutre » des hommages à Johnny Hallyday !

Publié le 23 novembre 2021

.photos:borde-jacovides-/-bestimage
© BORDE-JACOVIDES / BESTIMAGE Eddy Mitchell et sa femme Muriel Bailleul - Photocall lors de la 43ème cérémonie des Cesar à la salle Pleyel à Paris, le 2 mars 2018

Eddy Mitchell, connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche et qui était très proche du rockeur, s’est confié sur la manière dont Laeticia Hallyday honore la mémoire de Johnny et on peut dire qu'il n'a pas été tendre…

Le 5 décembre 2017, la France perdait l’une de ses rockstars préférées : Johnny Hallyday. Le chanteur s’éteignait à l’âge de 74 ans à Marnes-la-Coquette. Les hommages nationaux se sont enchaînés et ils ne cessent de continuer auprès des fans du Taulier qui n’ont pas oublié leur idole malgré ces quatre années passées depuis son décès. Cependant, il en est un qui n’apprécie pas vraiment les hommages qui sont rendus à celui qui était l’un de ses amis les plus proches.


En effet, Eddy Mitchell est très critique à ce sujet et d’autant plus envers Laeticia Hallyday qu’il ne porte pas dans son coeur et dont il n’apprécie pas la façon de faire vivre la mémoire de Johnny. Il formait avec ce dernier et Jacques Dutronc le trio des Vieilles Canailles entre 2014 et 2017 et était auprès de son cher ami jusqu’au dernier moment. Dans Sept à Huit, il se souvenait des derniers instants de Johnny Hallyday : « Il regardait un film, on ne parlait pas. Il avait envie de regarder un film et en même temps de se coucher, de dormir, de se reposer. Il n’avait pas la force, et moi, je n’avais pas envie de l’emmerder. Donc j’avais envie de lui foutre la paix, de le laisser tranquille ».

Le chanteur de 79 ans ajoutait qu’il n’était pas forcément utile de dire les mots « je t’aime » et expliquait « Il le sait, si on est là, c’est qu’on l’aime. Il n’y a pas besoin de le dire. C’est du trop, ça, du roman de gare ». Très critique au sujet de la façon dont l’héritage de Johnny a été disputé, Eddy Mitchell confiait penser que, de son vivant, l’interprète d’Allumer le feu « s’en foutait cordialement. Parce qu’il avait un autre problème, c’était sa survie ». 

Il réagissait d’ailleurs aux projets mis en oeuvre par la veuve du Taulier dans une interview accordée au Parisien en septembre dernier. Il critiquait vivement le concert hommage à Johnny Hallyday à l’AccorHotel Arena que Laeticia avait organisé et qualifiait de « statue à la con » l'œuvre d’art dévoilée sur l’esplanade Johnny-Hallyday, inaugurée le 14 septembre dernier. Il renchérissait en avouant ne pas y avoir participé car il « ne voyait pas pourquoi faire ce genre de conneries ». Sur les initiatives de Laeticia Hallyday, Eddy Mitchell persistait et signait dans Sept à Huit : il n’en a « rien à foutre ». Le rockeur est même allé jusqu’à les qualifier d’ « assez morbides » avant de continuer en déclarant « Ça ne m'intéresse absolument pas (...) Ils font ce qu'ils veulent. Bientôt ils le mettront avec une plume dans le cul accroché n'importe où... Je m'en fous ». Des mots qui ne passeront sûrement pas inaperçu…

Kahina Boudjidj

À découvrir

Sur le même thème