France Dimanche > Actualités > Eddy Mitchell : Il trahit Johnny

Actualités

Eddy Mitchell : Il trahit Johnny

Publié le 7 octobre 2015

Depuis les hauteurs de Saint-Tropez, son repaire, Eddy Mitchell brise le secret et mijote son come-back. La légende s'est laissée aller à quelques révélations savoureuses sur son copain Johnny Hallyday !

Eddy Mitchell et Johnny Halliday, c'est la belle et longue histoire de deux artistes, potes depuis l'adolescence : les faux blousons noirs du square de la Trinité, qui se prenaient pour James Dean. Deux Vieilles Canailles authentiques, avec Jacques Dutronc, qui s'affectionnent et se chiffonnent. Dès leur première rencontre, lors d'une boom, Johnny piquait à Eddy tous ses disques de rock. Depuis, que ce soit dans la vie ou sur scène, les deux compères sont, avec Jacques Dutronc, inséparables. Mais ces Vieilles Canailles, à l'instar du nom qu'ils s'étaient donnés pour offrir à leurs fans trois concerts historiques en novembre dernier, aiment bien se chamailler et régler leurs comptes en public...

--> Lire aussi : Johnny, Eddy et Jacques : Petits règlements de comptes entre amis !

A l'occasion de la sortie de son nouvel album Big Band, en vente le 23 octobre prochain, Eddy Mitchell s'est confié au Parisien depuis son refuge de Saint-Tropez : « Plus le temps passe et plus je passe de temps ici, presque la moitié de l'année. Depuis que je l'ai découvert à 17 ans, j'aime Saint-Tropez. Il y a trente-cinq ans, j'ai eu la chance de pouvoir acheter cette jolie maison au milieu des bois grâce à ma voisine. Mes enfants s'y régalent, mes amis aussi. »

Mais Claude Moine ne serait pas Eddy Mitchell sans une petite trahison à l'égard de son copain Johnny, au détour d'une conversation, qu'il balance en allumant... une cigarette ! Car oui, Schmoll de son surnom, s'est remis à fumer, mais il n'est pas le seul, il y a pire : « J'ai commencé à 13 ans, c'est un truc d'addiction, plaide-t-il. Ce qui est pathétique, c'est qu'on s'est fait pincer par notre médecin commun... Mais Johnny fume beaucoup plus que moi. Lui, c'est trois paquets de Gitanes tranquille, moi dix cigarettes par jour. J'ai diminué de moitié» Si Johnny voulait faire croire qu'il en avait fini avec le tabac, c'est raté !

Les deux rockstars s'étaient pourtant promis d'arrêter de fumer lors du tournage de Salaud, on t'aime, le dernier Claude Lelouch, sorti en avril 2014. Johnny Halliday avait même tenté de maintenir le suspens en novembre 2014, sur le plateau de C à vous (France 5), en affirmant aux deux animatrices qu'il s'était mis à la cigarette électronique, très « rock'n'roll ».

Eddy Mitchell, lui, confesse avoir « remis le couvert pendant les répétitions d' "Un singe en hiver" », sur les planches du théâtre de Paris... du 27 février au 7 juin 2014 ! Bref, sa résolution, si elle a vraiment existé, n'a pas duré !  « Un bon souvenir, avec d'excellents comédiens, mais le théâtre et moi, ça fait deux. C'est trop plan-plan. Jouer la même chose, au bout d'un moment, ça m'emmerde. A moins d'une expérience extraordinaire, on ne me reverra pas au théâtre. » Et le cinéma ? « C'est un truc de fainéant, on dit trois phrases et on est tranquilles trois heures. C'est bien plus facile que le théâtre. Malheureusement, on ne me propose pas de rôles intéressants : entraîneur de foot, coureur automobile... Je n'ai même pas le permis de conduire ! Qui va y croire ? »

--> Lire aussi : Eddy Mitchell : écoutez un extrait de son nouveau single hommage à Martin Luther King

Une dernière déclaration, enfin, et non des moindres. Si Ma dernière séance devait être en 2010-2011 l'ultime tournée, Eddy Mitchell remontera sur scène du 15 au 27 mars 2016 à Paris, au palais des sports, accompagné d'un big band.  Son nouveau disque réunit dix titres inédits et deux reprises enregistrées au studio Capitol de Los Angeles et arrangées par Ron Mounsey sous l'oreille de attentive de Quincy Jones, rien de moins ! A 73 ans et à notre plus grand bonheur, le vieux lion est toujours en pleine forme !

Stéphane Joly

À découvrir