France Dimanche > Actualités > Eddy Mitchell : “La statue de Johnny est une connerie !"

Actualités

Eddy Mitchell : “La statue de Johnny est une connerie !"

Publié le 9 octobre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Alors que le 14 septembre dernier, on installait un monument à la gloire du taulier, la vieille canaille a dit haut et fort ce qu'il en pensait…

Avec sa grosse voix et son air bourru, il n'a jamais caché le fond de sa pensée… Mais depuis le 14 septembre, jour de l'installation de la statue en hommage à Johnny Hallyday sur l'esplanade de Bercy, suivi du concert Que je t'aime organisé par la veuve du rocker, Eddy Mitchell a lâché les chiens ! Tandis que de nombreux artistes, tels Patrick Bruel, Patrick Fiori ou Gad Elmaleh, ont répondu présents pour interpréter les chansons de Johnny à L'AccorHotels Arena, l'ancienne « Vieille Canaille » a catégoriquement refusé l'invitation. Pourquoi une telle absence, alors que le chanteur disparu le 5 décembre 2017 et l'auteur de La Dernière Séance étaient des amis fidèles depuis leurs débuts ?


Certes, la maman de Jade et de Joy, et Claude Moine, de son vrai nom, n'ont jamais été en bons termes, et encore moins depuis la mort de la star, mais, surtout, celui qu'on verra bientôt au cinéma dans Murder Party, de Nicolas Pleskof, a une opinion bien tranchée sur les coulisses de ce concert. « Je ne fais pas les Restos du Cœur, donc je ne vois pas pourquoi j'irais faire ce genre de conneries. Je n'ai rien à voir avec ce genre de choses », a martelé Eddy le bougon dans une interview donnée il y a quelques jours à Pure Charts.

On ne comprend pas bien, a priori, ce que la troupe des Enfoirés vient faire dans cette galère ! Heureusement le sens des paroles de la star devient clair comme de l'eau de roche lorsqu'il ajoute : « À partir du moment où les gens paient et les artistes ne sont pas payés, ce sont les Restos du Cœur pour moi. Voilà, c'est pour ça. » Si, en effet, tous ceux qui ont participé à ce spectacle à la mémoire du rocker n'ont pas perçu de cachet, c'est parce que la totalité des gains générés par la vente des billets était reversée à une association de lutte contre le cancer, ainsi que l'avait assuré la compagne de Jalil Lespert dans Quotidien, sur TMC, peu avant les festivités.

Une générosité dont « Schmoll » semble pourtant douter, lui qui lance, face à cet argument avancé par nos confrères : « Mais bien sûr… » Mais là n'est pas le seul grief de monsieur Eddy à l'encontre de ces réjouissances destinées à garder Johnny vivant pour toujours dans le cœur de ses admirateurs.

Si le grand show de Bercy – d'ailleurs vivement critiqué dès le lendemain sur les réseaux sociaux par nombre d'internautes qui l'ont trouvé bien peu professionnel – n'a pas vraiment emballé l'ancien leader des Chaussettes noires, jugez plutôt de ses propos assassins à l'égard du monument inauguré le même jour à deux pas de l'immense salle de concert du XIIe arrondissement de Paris ! « La statue de Johnny est une connerie ! » a lancé l'ami de Jacques Dutronc, âgé de 79 ans. Il faut dire que l'auteur de Couleur menthe à l'eau n'est pas le seul à émettre des réserves à l'égard de l'œuvre du plasticien Bertrand Lavier (photo ci-contre), qui a utilisé une des motos de Johnny perchée au-dessus d'un immense manche de guitare.

Dans notre précédent numéro, nous avions évoqué la réaction tout aussi dubitative de Florent Pagny, qui a pourtant accepté de se produire à l'occasion du concert hommage du 14 septembre… « J'ai l'impression d'avoir une concession Harley qui a ouvert devant Bercy, a-t-il regretté sur RFM. Pour moi, Johnny, c'était une telle silhouette… Le mec, il représente une telle image, arrivé sur scène, les jambes un peu écartées, son micro à la main et tout. » Et le coach de The Voice d'ajouter : « Si on met Johnny, on met Johnny… »

Oui, « on met Johnny », mais celui-ci n'est plus là. Peut-être est-ce aussi la cause de l'hostilité de monsieur Eddy envers ces récents hommages : une tristesse inextinguible d'avoir perdu son pote, son frère…

Clara MARGAUX

À découvrir

Sur le même thème