France Dimanche > Actualités > Eddy Mitchell : Victime d’une erreur médicale !

Actualités

Eddy Mitchell : Victime d’une erreur médicale !

Publié le 11 décembre 2015

Le crooner n’aime guère les hommes en blanc depuis ce jour où l’un d’eux lui a annoncé qu’il devait se faire opérer parce qu’il fumait trop. Admis à l’Hôpital américain de Paris, Eddy Mitchell a vécu une � nuit d’angoisse… pour rien !

A 73 ans, le crooner est en pleine forme : son album Big Band, sorti fin octobre, a été salué tant par le public que la critique, et Eddy Mitchell se prépare, avec tous ses musiciens, à faire vibrer le Palais des Sports de Paris en mars prochain !

Pas de doute, sa dernière séance n’est pas pour demain, malgré le sombre diagnostic d’un toubib qui a bien failli l’enterrer vivant, comme il le raconte dans Télé-Loisirs ! Un jour qu’il était souffrant, Eddy, qui n’a rien d’un hypocondriaque, se décide à consulter, et se fait donc examiner par un médecin, lequel lui annonce tout de go qu’il est gravement atteint : « Il m’a dit que je fumais trop et qu’il fallait m’opérer. »

->Voir aussi - Eddy Mitchell : Il rejoint Eddie Barclay !

Le triste prix à payer de décennies chargées en nicotine et goudrons… Difficile, face à une telle situation, de ne pas céder à la panique. Dans ces moments-là, pour peu qu’on en ait les moyens, on s’offre ce qu’il y a de mieux : les meilleurs spécialistes, le meilleur établissement, les meilleurs soins…

Or il est un lieu, situé dans la proche et chic banlieue ouest de la capitale, dont la réputation répond à ces critères : l’Hôpital américain à Neuilly. On ne compte plus les stars qui y ont séjourné : Jean Gabin, Barbara, ou encore Aristote Onassis, pour ne citer qu’eux. C’est aussi là que Nathalie Baye et Marion Cotillard ont choisi d’accoucher…

->Voir aussi - Eddy Mitchell : Baptisé "Le chanteur du diable" au Moyen Orient !

Luxueux

Dans cette fondation privée, agréée et non conventionnée par l’assurance-maladie, l’accueil est aussi soigné que discret, le cadre luxueux, et l’on peut y passer sans attendre scanners, IRM et autres examens pour lesquels, n’importe où ailleurs, il faut parfois patienter plusieurs semaines.

Rien d’étonnant qu’Eddy Mitchell ait été admis dans cet établissement. Mais il existe hélas parfois de graves erreurs médicales dont le chanteur a fait les frais… dans tous les sens du terme ! (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Lili Chablis

À découvrir