France Dimanche > Actualités > Élie Semoun : Il voit sa mère défunte pendant ses spectacles !

Actualités

Élie Semoun : Il voit sa mère défunte pendant ses spectacles !

Publié le 12 mars 2010

Disparue alors que l'humoriste Élie Semoun n'avait encore que 10 ans, elle est toujours présente dans le public, pour ce fils qui ne l'oubliera jamais !Disparue alors que l'humoriste Élie Semoun n'avait encore que 10 ans, elle est toujours présente dans le public, pour ce fils qui ne l'oubliera jamais !

C'est face aux caméras d'Envoyé spécial que le célèbre humoriste a fait une incroyable confession. Comme nous vous l'avions révélé en 2002, l'enfance d'Élie Semoun a été assombrie par un bien triste événement.

Alors âgé de 10 ans, le petit garçon aux grands yeux noirs et au sourire innocent qu'était alors le comique allait vivre un drame. Sa mère adorée, une jeune femme d'origine marocaine d'une grande beauté, mourait des suites d'une hépatite fulgurante, brisant à jamais l'harmonie d'une famille unie et heureuse.

->Voir aussi - Élie Semoun : Sa brune ne compte pas pour des prunes !

Icône

À cette époque, en 1973, la médecine était hélas impuissante pour soigner ce type de maladie. Sa maman, avec laquelle il vivait dans un petit appartement à Antony, dans les Hauts-de-Seine, disparaissait donc, laissant trois enfants et un mari inconsolables : Élie, sa sœur Anne-Judith, et son frère jumeau Laurent. Ce dernier devait d'ailleurs par la suite être victime du sida, une autre blessure pour un artiste sur lequel le destin s'est acharné. Ce qui explique aussi son engagement contre ce terrible fléau !

Mais, interrogé par les journalistes d'Envoyé spécial, l'humoriste a surtout évoqué en des termes inédits, celle qui lui manque tant : n'ayant jamais vu le corps de sa mère décédée, il a toujours cru, inconsciemment, qu'elle était encore vivante ! Dans sa tête de petit garçon, Élie Semoun pensait que sa maman était partie vivre ailleurs...

En fait, il refusait l'idée même qu'elle soit vraiment morte, une idée trop douloureuse à admettre. En psychanalyse, les thérapeutes appellent cette attitude un « déni de la réalité ». La gorge nouée par l'émotion, le comique a alors avoué : « Certains soirs, lorsque la salle de spectacle n'est pas encore éclairée, je m'imagine que ma mère est là, installée parmi le public ...»

Oui, vous avez bien lu ! L'artiste croit vraiment apercevoir l'icône maternelle, qu'il pense encore de ce monde. Comme si un fantôme, ou plutôt un ange gardien, venait le soutenir pendant son one-man show !

Dans cette même émission, le père et la sœur de l'artiste parlent à cœur ouvert de la souffrance d'Élie Semoun. Ils révèlent ainsi que c'est pour combler cet immense vide affectif qu'il a décidé de monter sur scène, et de faire rire les autres, afin d'oublier son intense douleur intérieure. Et, qu'au fil des années, malgré la célébrité, malgré les femmes et le succès, jamais l'image de sa maman adorée ne l'a quitté un seul instant.

Sacha Guitry, un autre humoriste d'envergure, disait que « derrière chaque grand comique se dissimule un drame secret ». Une maxime qui sied parfaitement au talentueux et si sensible Élie Semoun.

Jacques-André Konkolski

À découvrir