France Dimanche > Actualités > Élie Semoun : "Mon frère est mort du sida"

Actualités

Élie Semoun : "Mon frère est mort du sida"

Publié le 21 novembre 2008

Il a le regard malicieux de celui qui va, comme on dit, nous en sortir une bien bonne ! Et c'est vrai que les sketches d'Élie Semoun nous font souvent rire aux larmes.

Mais derrière ce masque de clown qu'il semble afficher en toute occasion, se cache, en réalité, une profonde blessure. Un drame qui a bouleversé la vie d'Élie Semoun...

C'est au cours d'un récent entretien, accordé au journal La Montagne, que le comique a expliqué ce qui l'avait poussé à réaliser, et à jouer, un spot publicitaire au profit de la lutte contre le sida pour l'association Aides : « Je suis très concerné par cette campagne car mon frère est mort du sida », a-t-il confié à notre confrère.

La disparition de Laurent en 2002 a, en effet, laissé une trace indélébile dans le cœur du comédien, une plaie à vif qui a radicalement changé sa vision de l'existence.

->Voir aussi - Élie Semoun : Longtemps, il a refusé la mort de sa mère

Divorce

« Laurent était homosexuel, révèle Élie Semoun. Il avait 39 ans quand il a contracté ce poison. Sa mort a été un énorme choc pour moi. Après son décès, j'ai remis ma vie en question. J'ai divorcé de la mère de mon enfant. J'ai aussi eu envie de coller au plus près de ce que je voulais être. J'ai alors décidé de ne pas être seulement humoriste et acteur, mais aussi chanteur ...»

Dans son second album de chansons douces, Sur le fil, sorti en 2007, il rend hommage à son frère disparu avec une chanson très émouvante dont le titre, Laurent, parle de lui-même. Depuis cette perte douloureuse, vivre intensément est donc devenu un impératif pour Élie Semoun qui vient de fêter ses 45 ans.

Si l'humoriste s'est séparé en juin dernier de Juliette Gernez, une jeune et jolie comédienne dont il était fou amoureux, il n'a d'ailleurs pas tardé à retrouver une nouvelle fiancée, une belle blonde trentenaire. Un autre départ sentimental qui l'a peut-être stimulé pour monter son quatrième spectacle sur scène, au titre évocateur : Merki, avec lequel il est parti en tournée dans toute la France...

Avalanche

Une série de shows qui ne l'ont donc pas empêché de tourner ce spot, déjà visible sur Internet, et qui reprend le concept des célèbres Petites annonces. Pendant une demie minute, la grande annonce rappelle en effet que toutes les six secondes, une personne est victime du sida dans le monde.

Face à la caméra, un préservatif à la main, Élie Semoun explique que c'est toujours le moyen le plus efficace pour se protéger de cette maladie. Avec humour, recevant une avalanche de préservatifs sur la tête, il déclame : « Ça tombe bien, je vais passer une excellente soirée ! Vive l'amour ! Le préservatif, ou gant de Vénus, selon la jolie expression de William Shakespeare, ne protège pas seulement du virus du sida, il permet aussi de lutter contre toutes les infections sexuellement transmissibles. »

Cette campagne sera diffusée à la télévision, sur les radios, et dans la presse écrite, le 1er décembre, Journée mondiale de lutte contre le sida. Encore une excellente raison d'applaudir Élie Semoun et même de lui dire... Merki !

Christophe Cavalier

À découvrir