France Dimanche > Actualités > Élise Lucet : Le plan secret pour la briser !

Actualités

Élise Lucet : Le plan secret pour la briser !

Publié le 15 avril 2016

Après onze ans aux manettes du “JT de 13 heures” sur France 2, la journaliste Élise Lucet va, comme certains autres collègues, devoir quitter sa place � !

Voilà, c’est fini. Contre toute attente, la journaliste Élise Lucet doit, dès la fin de ce mois-ci, quitter le poste du 13 heures qu’elle occupe avec talent et dignité sur France 2 depuis septembre 2005.

Le grand nettoyage de printemps de France Télévisions – et de TF1 aussi, souvenons-nous de l’éviction de Claire Chazal – aura donc fait une nouvelle victime.

Mais pourquoi s’attaquer à Élise, cette acharnée de travail, qui enchaîne sans broncher des journées de treize heures et fait un job remarquable sur France 2 ? Pourquoi, alors qu’elle triomphait une nouvelle fois mardi 5 avril dernier sur le petit écran avec son émission Cash investigation ?

->Voir aussi - Élise Lucet : Au secours des enfants qu'on empoisonne !

Ce soir-là, son équipe d’enquêteurs a créé l’événement, en révélant, conjointement avec le journal Le Monde, un des plus gros scandales financiers jamais dévoilés : celui des paradis fiscaux des Panama Papers, expliquant comment, dans le monde entier, certaines personnalités fortunées ont réussi à dissimuler de l’argent au fisc, en créant des sociétés dites offshores, dans des pays aux lois fiscales avantageuses.

Une fraude qui passe donc par le Panama, mais aussi le Luxembourg, la Suisse, les îles Caïmans, etc. On comprend que l’équipe d’Élise ait choisi comme sous-titre : Le casse du siècle ! Sans surprise, ces révélations ont passionné les Français, qui ont été plus de 3,5 millions à suivre l’émission. La meilleure audience de Cash investigation depuis sa création en avril 2012 !

Il faut dire qu’il y avait de quoi rester scotché devant son téléviseur. Et de quoi sursauter ! Car on apprenait au cours de l’émission les noms de certaines des personnalités ayant fait appel à ces sociétés off-shores.

->Voir aussi - Élise Lucet : Harcelée !

Parmi elles, des proches du président russe Vladimir Poutine, le premier ministre islandais Sigmundur David Gunnlaugsson, qui a été poussé à démissionner, mais aussi des chefs d’État, des milliardaires, des politiques… Le footballeur Lionel Messi, tout comme l’ancien président de l’UEFA Michel Platini, l’ex-ministre Jérôme Cahuzac, Patrick Drahi (patron, entre autres, de SFR), Patrick Balkany ont aussi été cités.

Et l’on sait d’ores et déjà que de nouvelles révélations vont sortir prochainement, puisque les documents récupérés ne mentionnent pas moins de 240.000 « entités offshores » ! Ajoutons que près de 1.000 Français seraient concernés par ce scandale dont, semble-t-il, certains membres d’un célèbre parti politique…

Guide

Mais alors, après une telle prouesse avec un record d’audience battu, pourquoi la direction de France Télévisions envisagerait-elle de priver sa star du sacro-saint 13 heures ? (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Laurence Paris

À découvrir