France Dimanche > Actualités > Elizabeth II : Elle rend sa couronne !

Actualités

Elizabeth II : Elle rend sa couronne !

Publié le 28 octobre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Après la mort de Philip et le “Scandale Andrew”, la souveraine de 95 ans s'apprête à renoncer à son pouvoir royal…

Never complain, never explain », cette devise (« ne jamais se plaindre, ne jamais expliquer »), Elizabeth l'a faite sienne au cours de sa très longue existence. Une vie riche et passionnante à plus d'un titre mais qui, ces dernières années, a été marquée par les épreuves, les drames et la mort.


Si l'on peut compter sur elle pour ne jamais se plaindre et accepter son sort avec une imperturbable dignité, l'on ne saurait en vouloir à la souveraine de se sentir parfois lasse, épuisée, inti-mement usée de devoir constamment faire face. Il y a d'abord eu l'éloignement d'Harry et William, les deux frères si proches jusqu'alors. Savoir que leurs maisons royales se séparaient a été un crève-cœur pour Elizabeth, le premier hélas d'une longue série…

Quelque temps plus tard, elle apprenait, par un communiqué officiel, que Harry et son épouse Meghan renonçaient à leurs fonctions au sein de la cour d'Angleterre. Pour la reine, si soucieuse de défendre l'unité de son clan, il s'agissait d'un double choc. Non content de tourner le dos à tout ce qu'elle s'était attachée à bâtir, son petit-fils fuyait le royaume pour s'installer avec sa famille en Amérique du Nord ! Leur petit Archie n'avait alors que huit mois. Elizabeth ne l'a jamais revu depuis… Mais cette « trahison » semble bien pâle au regard de ce que lui a fait endurer la chair de sa chair, son fils préféré, Andrew !

Souvenez-vous, en juillet 2019 éclatait l'affaire Jeffrey Epstein, ce milliardaire américain accusé d'avoir exploité sexuellement de jeunes mineures dont il abusait ou les « partageait » avec ses amis. Parmi lesquels le duc d'York, révélait en novembre l'une des victimes, Virginia Roberts, aujourd'hui âgée de 36 ans, qui assurait avoir été forcée à deux reprises à des relations sexuelles avec l'ex-époux de Sarah Ferguson ! Son fils accusé de pédophilie, quelle torture pour une mère et quel scandale pour une reine ! S'il a toujours clamé son innocence, notamment dans une interview accordée à la BBC où il n'exprimait aucun regret quant à la disparition de Jeffrey Epstein, ni la moindre empathie pour les victimes de ce dernier, Andrew, huitième dans l'ordre de succession au trône britannique, a toutefois renoncé officiellement à toute vie publique… Nous étions alors en novembre 2019, et sans doute Elizabeth pensait-elle avoir touché le fond.

Elle pouvait pourtant encore compter sur son roc, l'homme qui a toujours été là pour elle, acceptant de vivre dans son ombre sans en prendre ombrage, le seul capable de la faire rire au milieu du naufrage. En mars 2020, c'est ensemble qu'ils se sont confinés à Windsor, en attendant que se passe le pire de la pandémie. En juin de l'année suivante, le Covid continuant de sévir sur la planète, c'est toujours à Windsor que Philip soufflait ses 99 bougies auprès de sa chère et indéfectible Lilibet. Celle-ci n'aura hélas pas eu le bonheur de célébrer le centenaire de son époux.

Le 7 avril dernier, s'éteignait paisiblement celui qui avait passé soixante-quatorze années auprès d'elle. Difficile d'imaginer le vide qu'il a laissé dans le cœur de sa reine. Sans lui à ses côtés, où puiserait-elle la force de poursuivre sa mission ? À quelques mois – en juin prochain – de célébrer son jubilé de platine (soit soixante-dix ans de règne) ne serait-elle pas tentée de rendre sa couronne ?

Eh bien justement, c'est précisément ce que s'apprête à faire Elizabeth. D'ailleurs, la date de son abdication est déjà fixée au 30 novembre. Ce jour-là, en effet, la souveraine abandonnera un des joyaux de sa couronne : l'île de la Barbade dans les Caraïbes, une ancienne colonie britannique devenue indépendante depuis le 29 septembre.

Une page se tourne donc pour la reine, qui a néanmoins une bonne raison de se réjouir. Elle cède en effet ses responsabilités à une femme qu'elle connaît bien. Sandra Mason, la future présidente, a été et restera, jusqu'au 30 novembre, la gouverneure-générale de la Barbade, autrement dit la représentante d'Elizabeth… 

Lili CHABLIS

À découvrir

Sur le même thème