France Dimanche > Actualités > Elizabeth II : En danger !

Actualités

Elizabeth II : En danger !

Publié le 4 mai 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Les épreuves s’enchaînent pour Elizabeth II. Déjà particulièrement fragilisée depuis la disparition de son mari tant aimé, le Prince Philip, elle doit cette fois faire face à l’intrusion inquiétante de deux individus dans l’une de ses propriétés.

C’est un incident qui aurait pu s’avérer dramatique pour la Reine Elizabeth II. Selon The Mirror, le 25 avril dernier, un couple est parvenu à s’introduire dans la propriété privée de Royal Lodge situé dans le Berkshire. Pour ce faire, les deux suspects ont escaladé une clôture à l’aide d’une échelle. Ainsi, un homme de 31 ans et une femme de 29 ans ont pénétré les jardins où la monarque de 95 ans a l’habitude de promener ses fidèles corgis.


"Le couple a erré pendant un long moment avant que quiconque ne les repère et que la police ne soit appelée", a confié une source au magazine. Les deux individus ont été rapidement mis en état d’arrestation par les services de police. Fort heureusement, au moment des faits, la Reine Elizabeth n’était pas présente dans l’enceinte de sa propriété. En revanche, son fils, le prince Andrews qui vit sur ces terres, était présent. Les deux individus ont été libérés sous caution par la police britannique, dans l’attente des résultats de l’enquête.

Le responsable de la protection personnelle de la famille royale et ancien agent de sécurité de la princesse Diana s’est exprimée à ce sujet dans les tabloïds anglais. Ken Wharfe qualifie l’incident : "totalement inacceptable et rend la reine vulnérable. C'est très inquiétant et les choses doivent vraiment changer."

Et les choses doivent changer vite puisqu’il y a quelques jours déjà, une femme est parvenue à tromper la vigilance des services de sécurité. Elle a ainsi réussi à s’introduire dans l’enceinte de Buckingham Palace, sous un faux nom, avant d’être démasquée puis arrêtée. Selon une source proche de la famille royale, cet épisode est "une erreur étonnante". "Tout le monde était en état d'alerte après le premier intrus, précise-t-elle. Des têtes pourraient tomber. C'est impardonnable."

En septembre 2013, ce sont deux hommes qui avaient été arrêtés, soupçonnés d’avoir prémédité un cambriolage à Buckingham Palace. En 1980, c’était cette fois-ci un homme qui s’était introduit dans la chambre de la Reine, en pleine crise sociale.

L’incident de la semaine dernière a été rapidement maîtrisé et a permis d’épargner Elizabeth, déjà vulnérable. Depuis la disparition du Prince Philip, elle éprouve “un vide immense” selon son fils le Prince Andrews. Une telle attaque n’aurait sans doute, qu’accentué son mal-être.  

Andréa Meyer

À découvrir