France Dimanche > Actualités > Elizabeth II et Philip : Chauffard et délinquants !

Actualités

Elizabeth II et Philip : Chauffard et délinquants !

Publié le 5 février 2019

Après un terrifiant accident de voiture, les Britanniques découvrent les comportements irresponsables du couple royal.

C’est un vrai fou du volant auquel personne, jusqu’à présent, n’a osé faire des remontrances pour mauvaise conduite. Du coup, bien que très diminué physiquement (certains l’ayant même donné pour mourant il y a peu) et âgé de 97 ans, le prince Philip d’Édimbourg continue de piloter, avec un bonheur très inégal, sa Land Rover. Sans même se demander s’il n’est pas devenu un danger pour lui-même, mais aussi, et surtout, pour les autres…

Alors que l’époux de la reine Elizabeth pourrait – et devrait – se payer les services d’un chauffeur, cet éternel amateur de vitesse ne laisse le volant à personne. Et si, jusqu’à présent, son ange gardien surmené avait veillé sur lui, jeudi 17 janvier, Son Altesse Royale a dépassé les bornes. Son puissant et massif tout-terrain s’est renversé alors qu’il quittait le domaine de Sandringham, dans le Norfolk, et s’engageait sur la route, explosant au passage une Kia, voiture d’un poids bien inférieur à celle du prince.

La jeune femme de 28 ans qui conduisait le véhicule retrouvé dans des buissons, le pare-brise éclaté, en aura été quitte pour un bref séjour à l’hôpital. Et parmi les occupants de la Kia, si l’enfant de 9 mois est miraculeusement indemne, l’autre passagère a eu le poignet cassé. Philip, auquel de bonnes âmes ont tout de suite porté secours, ne souffre, lui, d’aucun traumatisme.


Emma Fairweather


Celui-ci s’est dit « choqué », et bien que la police se refuse pour l’instant à le déclarer responsable de cet accident dont les conséquences auraient pu être bien plus graves, nombre de Britanniques lui reprochent son inconscience. Dans un pays où plus de 110 000 personnes de plus de 90 ans conduisent encore sur les routes, certains n’hésitent plus à le traiter de délinquant et de chauffard.

Le presque centenaire ne s’est d’ailleurs pas distingué par la noblesse de ses réactions. Ni lui ni la reine n’ont daigné prendre des nouvelles des autres victimes de ce choc violent. L’une d’elles, Emma Fairweather s’est d’ailleurs plaint de cette indifférence dans les colonnes du Sunday Mirror : « Je suis si chanceuse d’être en vie, a-t-elle déclaré. Et lui ne s’est même pas excusé ! »

Pour ne rien arranger, l’explication fournie par Philip pour justifier sa fausse manœuvre ne tient pas… la route. Il dit avoir été ébloui par le soleil. Pourtant, cet après-midi-là, le ciel était très nuageux…

Et, cerise sur le gâteau, la reine a été photographiée, deux jours après cette collision, circulant sans ceinture de sécurité. Une infraction pour laquelle ses sujets paieraient une amende salée ! Et d’aucuns parmi eux d’exiger qu’ils se rangent enfin… des voitures !

Claude LEBLANC

À découvrir