France Dimanche > Actualités > Elizabeth II : Vent de révolte au château de Windsor !

Actualités

Elizabeth II : Vent de révolte au château de Windsor !

Publié le 31 mars 2015

Des employés du château de Windsor, s'estimant sous-payés, menacent de faire grève. Une première dans un univers monarchique très policé.

Un vent de révolte souffle sur la famille royale britannique. Et si Elizabeth II n'est pas directement menacée par une plèbe sanguinaire animée de sentiments révolutionnaires, la reine du Royaume-Uni doit tout de même faire face aux premières revendications sociales de certains de ses employés. Il s'agit plus particulièrement du personnel chargé de l'entretien du château de Windsor qui hausse la voix, et prévoit même de faire grève si leur salaire n'est pas augmenté. Une première historique au sein du Royal Household, qui regroupe l'ensemble des employés de la reine.

Certains employés ne touchent en effet qu'une rétribution annuelle de 14 400 livres sterling en échange de leurs services, soit 19 650 euros. Un revenu qui n'atteint pas le salaire minimum du Royaume-Uni. Pis, le personnel se livre à des tâches non rémunérées, sur la base du "volontariat" : organisation de visites guidées du château, surveillance et accompagnement des touristes... Une infamie pour le Syndicat des services publics et commerciaux (PCS), qui revendique la représentation de 120 salariés du château, sur les 200 présents dans la bâtisse. "Il est scandaleux que le personnel soit payé de manière affligeante et que l'on attende d'eux qu'ils effectuent gratuitement des tâches qui enrichissent la famille royale", explique Mark Serwotka, secrétaire général du syndicat, dans les colonnes du Telegraph.

L'appel à la grève voté le 14 avril

Le château de Windsor
Le château de Windsor, haut lieu de revendication sociale ©DR

Pensant avoir signé en 2014 un contrat qui leur garantirait des allocations supplémentaires en échange de ce travail, les employés du château avaient jusqu'à maintenant reporté une possible action sociale. "Mais les officiels du Royal Household ont encore refusé de récompenser le personnel pour sa bonne volonté et de le payer pour ce travail supplémentaire", déplore Mark Serwotka. Excédé, le syndicat a prévu de se réunir le 14 avril prochain pour décider d'un appel à la grève. En cas de vote positif, celle-ci se tiendra à la fin du mois d'avril.

La Royal Collection Trust, qui gère les activités touristiques à Windsor, a jugé que le personnel profitait d'ores et déjà d'avantages en nature, comme des repas gratuits. L'organisation a également estimé que la grève n'aurait aucun impact sur les animations prévues pour les touristes. Un porte-parole a néanmoins tenu à préciser que les revenus issus de ces activités ne participaient pas à l'enrichissement de la famille royale, mais qu'ils contribuaient à la préservation de la collection d'art de la royauté.

Sur le même thème :

Kate Middleton : Une course de corgis pour connaître le nom du bébé !

Voici la nounou du nouveau bébé de Kate

L'homme nu de Buckingham Palace

Raphaël Marchal

À découvrir

Sur le même thème