France Dimanche > Actualités > Elodie Gossuin : Sa violente réaction après une attaque en justice !

Actualités

Elodie Gossuin : Sa violente réaction après une attaque en justice !

Publié le 21 octobre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Alors que la société Miss France est attaquée en justice par l’association Osez le féminisme !, Elodie Gossuin pousse un gros coup de gueule contre ceux qui critiquent le concours !

La polémique prend une sacrée ampleur ! Depuis lundi 18 octobre, la société Miss France ainsi qu’Endemol, sont attaqués en justice par l’association Osez le féminisme ! En effet, l’association reproche au concours d’être “sexiste” et de “violer le droit du travail”.


Derrière cette action, trois femmes qui affirment n’avoir pas pu participer au fameux concours de beauté, du fait qu’elles n’entraient pas dans les critères drastiques du concours. L’association reproche également au concours Miss France de ne pas rémunérer les participantes, en dépit de leur performance sur scène.

"Les clauses qui visent les mœurs, le fait de ne pas fumer en public, de ne pas boire en public, d'être célibataire, de ne pas avoir été mariée, par exemple de ne pas pouvoir être veuve... Tout ça, c'est illégal", expliquait Maitre Violaine de Filippis-Abate, avocate de l'association Osez le féminisme.

Pour Alexia Laroche-Joubert, cette attaque est totalement incompréhensible. Interrogée au micro de France Info, elle explique : "Je n'en peux plus de cette culpabilisation de ces jeunes femmes qui, par choix, ont décidé de participer au programme. Je trouve ça archaïque de ne pas considérer que des femmes vont décider de ce qu'elles vont faire de leur vie. Quand on regarde ce que deviennent les Miss France, elles sont chefs d'entreprise, comédiennes, influenceuses, donc elles gagnent leur vie, elles sont indépendantes. Ce sont des femmes qui s'assument."

Des propos que partage totalement l’ex-Miss France, Elodie Gossuin. Sur RTL, elle a laissé éclater sa colère : "L'élection Miss France est attaquée tous les ans, il y a toujours des polémiques, des buzz en tous genres, a-t-elle réagi. Alors c'est toujours plus ou moins stérile. Là, pour le coup, je peux tout à fait comprendre le fond : il y a des critères donc c'est discriminatoire. Mais finalement, il y a plein de métiers différents dans lesquels il y a des critères imposés ou des contrats de travail avec des conditions sine qua non pour remplir telle ou telle mission".

Ce que retient avant tout Elodie Gossuin de son expérience auprès de la société Miss France, ce sont les immenses opportunités qu’elle a pu saisir : "A titre personnel, ça m'a ouvert des tonnes de portes et m'a permis justement d'être une femme libre et engagée. Ça donne des perspectives d'avenir aux jeunes filles !”

Elodie insiste, l’important pour elle, c’est la liberté des femmes, la liberté de choix : "Moi, personne ne m'a forcée à participer à l'élection Miss France. J'avais envie de le faire et toutes les jeunes filles y vont d'elles-mêmes. On pourrait être juste libre dans la vie, libre de nos choix ! C'est le cas de toutes ces jeunes filles qui rêvent de ça, personne ne les pousse. C'est une décision tout à fait personnelle. On a le droit de respecter les rêves de chacun ! C'est ça le problème, le trouve. C'est chiant, dans la vie on critique toujours les autres. On a le droit de faire des choix, ça n'enlève rien à la liberté des autres. Chacun est libre !"

Jusqu’où ira cette affaire ? C’est ce qu’il reste désormais à savoir. 

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème