France Dimanche > Actualités > Élodie Gossuin : Traînée en justice !

Actualités

Élodie Gossuin : Traînée en justice !

Publié le 23 avril 2004

A ses nombreux engagements, l'ex-Miss France Élodie Gossuin a préféré les vaches et les cochons de TF1

Quand une belle plante retourne à la nature, cela ne se passe pas toujours dans la plus grande discrétion. Surtout lorsqu'elle choisit pour retraite campagnarde La Ferme Célébrités, un élevage de stars installé du côté de Visan par Endemol et TF1. Car, le moins que l'on puisse dire, c'est que depuis qu'elle a choisi de jouer les beautés rurales devant les caméras, Élodie Gossuin ne s'est pas fait que des amis...

D'aucuns prétendent même qu'en optant pour les vaches de l'émission de téléréalité, l'ex-Miss France leur a joué un tour de cochon !

Colère

En apprenant la nouvelle, son mentor, la sémillante Madame de Fontenay, a même failli, de colère, en manger son chapeau ! Et elle avait de bonnes raisons de s'énerver ! Sa protégée s'était en effet engagée, de longue date, à animer, à son côté, de nombreux galas et élections de reines de beauté à travers la France.

Seulement, il y a un problème : avec son nouvel emploi agricole, la jolie blonde ne pourra pas honorer ses contrats. Mais il y a pire encore : en raison de la clause de confidentialité la liant à la Une et à ses producteurs, Élodie s'est défilée au tout dernier moment...

Alors qu'elle était attendue depuis des semaines sur la Côte d'Opale, pour l'élection de Miss Boulogne-sur-Mer et du Boulonnais, qui est programmée le dimanche 18 avril, elle n'aura brillé que par son absence.

Geneviève, qui déteste qu'on la prenne pour une dinde, n'a pas apprécié : «Jamais on ne m'avait fait ça, nous a-t-elle déclaré. Jusqu'à présent, les Miss avaient toujours honoré leurs contrats ! C'est une honte d'agir de la sorte ! Vraiment, je ne la reconnais pas ! Déjà, le samedi 17, c'est Emmanuelle Jagodsinski, la première dauphine de Miss International, qui avait dû la remplacer au pied levé pour l'élection de Miss Indre, dans le Berry. Pas étonnant après ça si La République de Tours a titré l'article consacré à l'événement : "La trahison d'Élodie"...»

Mais si, dans cette affaire, elle n'aura perdu que quelques fans berrichons, la Miss France 2001 et Miss Europe 2002 risque bien plus gros ailleurs... Elle pourrait même être traînée en justice !

Responsabilités

Élue conseillère régionale en Picardie sur la liste UMP du ministre des Transports, Gilles de Robien, Élodie ne pourra pas, et pour cause, assumer ses nouvelles responsabilités pendant toute la durée de son séjour à La Ferme Célébrités. Une évidence qui a suscité l'ire de nombreux élus locaux. Les jeunes socialistes picards ont même songé à l'attaquer devant les tribunaux, arguant du fait que, pendant son absence, elle continuerait à percevoir ses indemnités d'élue. Et ce n'est pas tout !

C'est à Roanne que se trouvent désormais ses adversaires les plus déterminés. Les 24 et 25 avril, Élodie devait, en théorie, participer aux Folies Textiles, la manifestation commerciale la plus importante de la région Rhône-Alpes.

Contactée, en février dernier, par une agence de communication, «Les enfants terribles», elle avait même déjà perçu 2.500 euros, soit la moitié de son cachet. Pire, 300 affiches, ainsi que des milliers de cartes destinées aux autographes de la Miss, avaient déjà été tirées. Le coût total de l'opération s'élève à 5.000 euros... À cela s'ajoute l'acompte qui a été versé pour réserver la chambre d'Élodie.

L'on imagine sans peine l'inquiétude des organisateurs quand le nom de leur vedette a commencé à circuler parmi les candidats potentiels au jeu de téléréalité... Ils contactent alors son agent qui, le mardi précédant la première de l'émission, se veut rassurant : «Élodie ne rentre pas dans La Ferme, elle a refusé !» Le samedi, à quelques heures du direct inaugural, ce même intermédiaire précise encore que sa cliente n'a rien signé avec Endemol ! Pourtant, on connaît la suite... La Miss serait donc entrée à Visan à l'insu de son agent...

«Les enfants terribles » sont révoltés. Estimant sa perte sèche à près de 10.000 euros, la société a entamé une procédure pour rupture de contrat contre Élodie Gossuin. Les spectateurs de Roanne ont pu se consoler en admirant les charmes de Sylvie Tellier, Miss France 2002, et de sa dauphine, Maïté...

Aliha Chaweng/Laura Valmont

À découvrir