France Dimanche > Actualités > Emmanuel Macron : Harcelé par Kev Adams !

Actualités

Emmanuel Macron : Harcelé par Kev Adams !

Publié le 31 octobre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Emmanuel Macron

Ayant obtenu une réponse à un premier SMS, Kev Adams a continué à envoyer des messages au président Macron.

Être à la tête d’une entreprise réclame une attention constante. Pour un patron d’aujourd’hui, pas question de décrocher de son travail, quelle que soit l’heure. Et lorsque l’on se retrouve à présider un pays, comme c’est le cas d’Emmanuel Macron, cette attention est démultipliée ! 

Il est en effet de notoriété publique que le chef de l’État dort peu, qu’il consulte sans cesse son téléphone pour se tenir au courant, minute par minute, des avancées ou des problèmes que peuvent rencontrer ses équipes.

Une activité qu’Emmanuel Macron avait confirmée lors d’une interview donnée à Laurent Delahousse au palais de l’Élysée fin 2017, en ces termes : « La nuit, c’est pour moi plutôt un temps de travail. Il se trouve que je réponds plus vite aux SMS qu’on m’envoie, car j’ai moins d’activités, je ne suis pas en réunion. »

C’est fort de cette information que le comique Kev Adams a décidé de prendre le président au mot en essayant de dialoguer avec lui par l’intermédiaire de son téléphone.

C’est sur le plateau de Quotidien qu’il a déniché son numéro, comme il l’a raconté dans l’émission QG, diffusée sur YouTube. Alors que le comédien est assis à côté du champion de biathlon Martin Fourcade, en louchant sur son écran, il voit que le sportif a reçu un message signé Emmanuel Macron. Et Kev de mémoriser immédiatement le numéro…


Et une fois rentré chez lui, il le compose, envoyant un premier SMS, « très formel », au président de la République ! « Je voulais vous dire qu’il y a plein de choses à faire pour les jeunes dans ce pays, j’en suis sûr. Venez voir mon dernier film si vous voulez, on en parlera ensemble », lui rédige-t-il.

Contre toute attente, la réponse arrive ! « Salut Kev ! Je vous connais. Merci, ça fait très plaisir que vous ayez des idées… » lui écrit le président…

Étonné et ravi d’avoir obtenu un retour si rapide, Kev n’a pas hésité à envoyer d’autres messages. Mais, hélas pour lui, Emmanuel n’a plus jamais répondu à ses petits mots… « Ça m’a “vénère” [énervé, ndlr]. Du coup, je suis passé par l’autre phase. J’ai commencé à lui envoyer des trucs “chelou” [louches, ndlr] genre : “Mouais, moyen le discours” »… 

Le pire, pour l’humoriste, c’est qu’il voyait que son illustre interlocuteur lisait bien ses SMS, puisque la mention « LU » apparaissait sur son écran.

Déçu par cette absence d’intérêt, Kev Adams a tenté le tout pour le tout : « Sur la tête de ma mère, l’autre jour, je lui ai envoyé à 1 h 15 du matin : “Tu dors ?”, a-t-il encore expliqué sur YouTube. De toute façon, il ne me répond pas, donc je me fais plaisir »… Mais ce plaisir est-il forcément partagé par son son correspondant ?

Laurence PARIS

À découvrir