France Dimanche > Actualités > Emmanuel Macron : Laurent lui taille 
des costards

Actualités

Emmanuel Macron : Laurent lui taille 
des costards

Publié le 27 juin 2017

Cette boutique discrète est fréquentée 
par Dechavanne, Jonasz, Elkabbach et... Emmanuel Macron.

Le commerçant et son célèbre client ont au moins un point commun : ils passent leur vie à prendre des mesures. Et pendant qu’Emmanuel Macron, nouveau président de la République, les annonce lors de conférences de presse, à l’Élysée ou ailleurs, Laurent Touboul, lui, dégaine son centimètre dans sa boutique située rue d’Aboukir, au premier étage d’un immeuble banal du quartier du Sentier à Paris.

Culot

Pour lui, la vraie vie est « tailleur ». Et ce, depuis vingt ans déjà ! Avec son père, Jean-Claude, il gère Jonas et Cie, une société de confection comme il en existe des dizaines dans le coin, mais qui se distingue par sa clientèle, au pedigree comparable à celle qui fréquente les magasins chics (et très chers) de la rive gauche.

->Voir aussi - Emmanuel Macron : Les secrets qu'il nous avait cachés !

Parmi eux figure donc depuis 2014 un certain Emmanuel Macron qui, en 2016, était classé dans le top 20 des Français les mieux habillés. Et ce, sans se ruiner ! Car, comme Laurence Haïm, la conseillère en communication du chef de l’État, n’a pas manqué de le clamer : « Le coût d’un costume est d’environ 450 euros. » Un prix révisé à la baisse par le tailleur, qui l’estime entre 340 à 380 euros, retouches comprises.

On est en tout cas bien loin des 13.000 euros pour les deux costumes offerts à François Fillon par l’avocat Robert Bourgi. Mais, confectionnés dans les plus beaux tissus italiens, Loro Piana ou Vitale Barberis, les modèles de Jonas et Cie ne craignent pas la comparaison. Et la réputation de la maison doit beaucoup au culot de son patron.

->Voir aussi - Emmanuel Macron : Ses amours clandestines ont fait jaser le Tout-Amiens !

Laurent Touboul
Laurent Touboul

Dans les vestiaires d’une salle de sport, il reconnaît Jean-Pierre Elkabbach en train de se rhabiller. Laurent lui lance : « Puis-je me permettre de toucher la matière de votre veste de costume ? » Le journaliste accepte et, son expertise faite, le tailleur rend son verdict : « J’en fabrique moi-même et je peux vous en faire une pour quatre fois moins cher. »« Depuis, les hommes politiques me demandent dans quelle boutique de luxe de l’avenue Montaigne je m’habille », a confié, amusé, Elkabbach dans les colonnes du Monde.

Une telle tête de gondole lui a apporté d’autres fidèles illustres : Christophe Dechavanne, Michel Jonasz, Hubert Védrine et DSK, entre autres. Et, sur les conseils d’Ismaël Emelien, stratège d’En Marche !, Emmanuel Macron a rejoint ce cercle d’initiés.

Après des essayages à Bercy, c’est Brigitte qui se charge désormais de la garde-robe de son homme. « Elle choisit avec soin les tissus, sélectionnant ceux qui ne se froissent pas », a précisé Laurent Touboul au Parisien.

Comme vous avez pu le constater à la télévision, sa couleur préférée est le bleu. En tout cas, une chose est sûre, Laurent ne voudrait surtout pas que son plus prestigieux client Emmanuel Macron se prenne une veste aux législatives…

Claude Leblanc

À découvrir

Sur le même thème