France Dimanche > Actualités > Charlène : Enfin heureuse sans Albert !

Actualités

Charlène : Enfin heureuse sans Albert !

Publié le 20 juin 2020

.photos:bestimage

Lassée d'être depuis trop d'années dans l'ombre de son mari, la princesse Charlène a décidé de vivre sa nouvelle passion au grand jour…

Hermione dans Andromaque et Madame de Rénal dans Le Rouge et le Noir, sous la plume de Racine et de Stendhal, ces amoureuses bafouées cultivent l'art de la vengeance avec virtuosité. Pour Charlène, aussi, l'heure de la revanche paraît avoir sonné. Après tant d'années passées dans l'ombre de son époux, cette femme que l'on dit blessée semble déterminée à vivre enfin sa nouvelle passion au grand jour. À force d'être éloignée de son mari, elle aurait cédé à la tentation.


Avant que la principauté ne se confine, l'agenda du souverain était bien rempli. Dès qu'il le pouvait, Albert s'échappait en solo pour rencontrer des élus, serrer des mains lors d'inaugurations et même donner des conférences à des étudiants à des milliers de kilomètres du Rocher ! Autant d'escapades relayées sur le site officiel de Monaco à travers d'innombrables photos sur lesquelles l'épouse d'Albert n'apparaissait pas. Pendant ce temps-là, seule au palais avec leurs deux enfants, Charlène, reléguée au statut de gentille femme au foyer, tentait de gérer en solitaire une situation qui n'était pas toujours simple.

L'épouse dévouée s'efforçait de rétablir l'ordre chez ses bambins survoltés. À 5 ans, Jacques et Gabriella ont beau afficher des frimousses d'anges, comme tous les petits de leur âge, ils peuvent aussi se métamorphoser en ingérables diablotins ! Puis arriva le confinement. Charlène n'attendait plus qu'une chose : s'adonner à ce nouvel amour qui faisait tant palpiter son cœur.

Quand le 27 avril dernier, dans une allocution télévisée, Albert a annoncé le déconfinement prévu dès le 4 mai, en coulisses, la maman de Jacques et Gabriella aurait laissé éclater son soulagement. Elle allait pouvoir enfin mettre à exécution son plan. Depuis, comme par magie, tout s'est enchaîné comme elle l'avait imaginé. Albert n'avait qu'à bien se tenir ! Oubliée, la docile Charlène réduite au rang de faire-valoir d'un souverain toujours en quête de reconnaissance, la conquérante au mental d'acier qui s'illustrait jadis dans les bassins est de retour ! Tout va se jouer les 13 et 14 juin prochains. Deux journées très particulières durant lesquelles l'ancienne nageuse olympique compte bien reprendre le cours de sa vie d'une façon tout à fait inattendue… Deux dates qui risquent aussi de faire vibrer tous les passionnés de voitures de course, accros aux mythiques 24 Heures du Mans…

Souvenez-vous, en juin 2019, l'ex-sportive de haut niveau avait donné le coup d'envoi de la 87e édition de la célèbre course automobile, en blouson de cuir et baskets, devant des milliers de spectateurs. C'est même elle qui, drapeau en main, avait donné le départ. Enivrée par cette ambiance si excitante, elle avait ressenti des émotions d'une force inouïe, au point qu'elle n'avait depuis qu'un rêve : se laisser à nouveau griser par ces montées d'adrénaline d'une rare intensité que seuls les sports mécaniques semblent capables d'offrir. Mais en raison de la pandémie toujours présente, la course si attendue se fera virtuellement. Une grande première ! Parmi les cinquante véhicules engagés dans la compétition figure la Ferrari #54 Strong Together, qui n'est autre que la voiture officielle de la Fondation de la Princesse Charlène de Monaco !

Loin d'Albert, elle va enfin donner libre cours à sa nouvelle passion pour la course automobile tout en honorant cette cause qui lui tient tant à cœur : sauver des vies – et notamment celle des enfants – en luttant contre les noyades à travers cette fondation qu'elle a créée en 2012.

« En juin 2019, l'Automobile Club de l'Ouest m'a permis de vivre une expérience inoubliable, en me confiant la fonction de starter officielle de la 87e édition des 24 Heures du Mans », a avoué l'épouse d'Albert, comme le rapporte le palais princier dans son message sur Facebook publiant l'heureuse nouvelle.

Le site officiel de la principauté, en annonçant officiellement sa participation à l'événement, lui rend aussi hommage. Il était temps !

L'on imagine sans peine le dépit du prince de se voir ainsi voler la vedette par sa propre épouse dans un domaine où il fait figure de référence avec ce grand prix de Monaco qu'il supervise d'une main de maître. Prestige, performance et glamour, grâce à lui, cette épreuve de F1 est devenue incontournable. Confronté à son annulation cette année pour cause de crise sanitaire, le prince avait pourtant semblé trouver une parade – et pas des moindres – pour faire parler malgré tout de « sa » course. Le 24 mai, jour où aurait dû se dérouler la compétition, Albert a carrément demandé à Claude Lelouch de venir tourner un film dans les rues de la principauté sur le parcours du grand prix. Dans ce court-métrage, le prince fait ses débuts devant la caméra dans son propre rôle…

Mais dans quelques jours, incroyable retournement de situation, c'est vers Charlène que vont se tourner tous les regards. Quelle surprise ! Comme dévoilé sur le compte Twitter officiel des 24 Heures du Mans, l'infernale machine de la jolie princesse de 42 ans sera conduite par une équipe de haut vol, constituée des pilotes italiens Francesco Castellacci et Giancarlo Fisichella, et du Brésilien Felipe Massa, flanqués du spécialiste du sport électronique Tony Mella. Autant de sportifs sexy et déterminés qui ne devraient pas manquer de la faire frissonner.

Valérie EDMOND

À découvrir