France Dimanche > Actualités > Les Restos du coeur : Enfoirés depuis 35 ans !

Actualités

Les Restos du coeur : Enfoirés depuis 35 ans !

Publié le 23 janvier 2021

Le 26 janvier 1986, Coluche lançait sur TF1 son appel à la solidarité et faisait naître une grande œuvre. Depuis, l'émission muée en show crève les plafonds de l'audimat avec des Enfoirés, toujours plus nombreux.

« J 'ai une petite idée comme ça… » Coluche est à l'antenne d'Europe 1, ce 26 septembre 1985, quand il lance l'idée des Restos du cœur : « S'il y a des marques qui m'entendent […], s'il y a des gens qui sont intéressés pour sponsoriser une cantine gratuite qu'on pourrait commencer à faire à Paris et puis qu'on étalerait après dans les grandes villes de France, nous, on est prêts à aider une entreprise comme ça, qui ferait un resto qui aurait comme ambition au départ de faire 2 000 ou 3 000 repas par jour gratuitement. […] Quand il y a des excédents de bouffe et qu'on les détruit pour maintenir les prix sur le marché, nous, on pourrait peut-être les récupérer. »


Quand Coluche lance son projet d'une cantine gratuite pour les plus démunis, il n'a que son aura et son aplomb en bandoulière. Le comique veut proposer des repas pendant l'hiver aux quelque 600 000 Français qui vivent, à l'époque, sous le seuil de pauvreté. Le saltimbanque, fils d'un peintre en bâtiment mort quand il était petit et d'une mère vendeuse de fleurs et de billets de loterie, n'oublie pas les fins de mois difficiles d'antan. Toutefois, pour trouver de l'argent et réussir ce dessein, il sait qu'il lui faudra un hymne, des ambassadeurs populaires et une caisse de résonance. Le 26 janvier 1986, TF1 répond à l'appel. Il anime une émission qui réunit tout le gratin politique, artistique, sportif, médiatique et associatif. « J'en ai marre de voir les pauvres crever de faim dans le pays de la bouffe », clame l'artiste.

Le comique fait appel à Jean-Jacques Goldman pour composer l'hymne des Restos du cœur. Le chanteur crée un titre militant et accrocheur en trois jours ! Comme une étreinte offerte aux exclus. La Chanson des Restos est interprétée par Yves Montand, Nathalie Baye, Michel Platini, Véronique Sanson ou encore Michel Drucker.

Vingt-six millions de francs sont récoltés et 8,5 millions de repas distribués. Coluche offre même un chèque de près de 150 millions de centimes à l'abbé Pierre. C'est le début d'une belle aventure qui aurait pu être tuée dans l'œuf quand le trublion se tue à moto.

La France se réveille alors abasourdie. Coluche ne l'avait pas habituée à la faire pleurer. Mais les Restos du cœur vont lui survivre grâce à sa femme, Véronique Colucci. Au départ, les artistes se retrouvent sur le plateau d'une émission de télévision en 1987 et 1988. En régions, des associations départementales se créent. Le 20 octobre 1988, le Parlement français va même voter à l'unanimité la loi Coluche.

Une tendre interjection dont ils feront une distinction. Et une institution. Une des plus solides de la République. Les artistes renouvellent l'expérience chaque année. Plusieurs concerts sont organisés, avec une soirée spéciale télévisée qui bat des records d'audience, autour de 10 millions de téléspectateurs depuis trente ans. Cette vitrine médiatique permet au Restos de collecter plus de dons. À l'hiver 2015-2016, on compte plus de deux milliards de repas servis depuis la création de l'association. La crise sanitaire actuelle ne fait que grossir les prétendants aux repas gratuits.

Le premier spectacle a lieu début 1992 à l'opéra Garnier de Paris avec seulement onze artistes dont Carole Fredericks, Francis Cabrel, Jean-Jacques Goldman, Michael Jones, Muriel Robin, Patricia Kaas, Patrick Sébastien, Renaud et Smaïn entre autres. En 1993, Les Enfoirés chantent Starmania et étoffent leur casting avec Les Nuls, Diane Dufresne, Élie Kakou, Florent Pagny, France Gall, Jacques Dutronc, Josiane Balasko, Martin Lamotte, Tonton David, Valérie Lemercier ou Yannick Noah. En 1996, Céline Dion rejoint la troupe et offre un duo qui fera date avec Maurane dans Quand on n'a que l'amour de Brel. En 1998, Vanessa Paradis et Maxime Le Forestier offrent l'un des moments les plus magiques des Enfoirés en interprétant Mistral gagnant de Renaud. Le Grand Rex, l'Opéra Comique, les Zénith de France dès 1997 (le spectacle est à Paris tous les quatre ans), voire des salles plus vastes comme l'Arena de Lille ou le Dôme de Marseille…, les Enfoirés étrennent toutes les salles et rivalisent d'ingéniosité, d'idées plus ou moins saugrenues et de costumes pour leur show annuel : La Foire aux Enfoirés, Les Enfoirés dans l'espace, Le Train des Enfoirés, Le Village des Enfoirés, Les Secrets des Enfoirés, Les Enfoirés font leur cinéma, Dans l'œil des Enfoirés, Le Bal des Enfoirés, La Boîte à musique des Enfoirés… N'en jetez plus ! Les thématiques se ramassent à la pelle. Tout est prétexte pour confectionner un show titanesque et élargir le cercle des enfants de Coluche.

267 Artistes de tous horizons ont participé à 31 spectacles. Ils ont interprété 1 433 chansons, 897 d'entre elles ont été interprétées en extrait, dont 862 composent 148 medleys/ tableaux. Les Enfoirés, ce sont aussi des sketchs qui agrémentent les spectacles.

En 2015, Les Enfoirés rendent hommage à Charlie Hebdo, après l'attentat tragique, en reprenant le titre d'Alain Souchon Et si en plus y a personne. En 2016, Jean-Jacques Goldman annonce son retrait de la troupe des Enfoirés. « On prépare la relève depuis quelques éditions. Une équipe rajeunie prend de plus en plus les choses en main et de jeunes artistes s'impliquent », écrit-il alors.

L'an dernier, des petits nouveaux comme Inès Reg, Black M, Vitaa, Alice Pol et Helena Noguerra ont fait leur apparition. Les Enfoirés ont rendu hommage à Notre-Dame de Paris, après l'incendie qui a ravagé l'édifice le 15 avril 2019. Lors d'un tableau spécial, la troupe a entonné une version émouvante du titre Le Temps des cathédrales. « Le Pari(s) des Enfoirés » célébrait aussi le 30e  anniversaire de la troupe.

Les Restos du cœur ont lancé fin novembre 2020 leur 36e  campagne dans le contexte marqué par l'épidémie de la Covid-19 car malheureusement si « aujourd'hui, on n'a plus le droit ni d'avoir faim, ni d'avoir froid », on compte plus que jamais encore sur vous…

Les Enfoirés, en 5 refrains

Des refrains entêtants ont émaillé les éditions des Restos du Cœur, à commencer par l'hymne écrit et composé par Jean-Jacques Goldman. Le joyeux bataillon a – exception faite de la polémique du titre Toute ta vie en 2015 – multiplié les succès. Des adaptations de succès planétaires, avec Ici les Enfoirés (inspiré d'In the Army Now de Statu Quo) et Si l'on s'aimait, si (I Was Made for Lovin' You de Kiss), au titre inédit Attention au départ et à l'esthétique clip Liberté (mise en musique du poème de Paul Éluard) de 2016.

Dominique PARRAVANO

À découvrir