France Dimanche > Actualités > Enrico Macias : "Je remarche !"

Actualités

Enrico Macias : "Je remarche !"

Publié le 14 septembre 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Le chanteur Enrico Macias, qui a surmonté le Covid, peut désormais tenir sur ses jambes…

Souvenez-vous : pour l’interprète d’Enfants de tous pays, la série noire a débuté le 8 mai dernier. Interrogé de chez lui sur l’antenne de CB News, l’homme apparaissait livide, les traits tirés, avouant en direct qu’il était infecté par le Coronavirus : « J’ai attrapé ce fameux Covid, j’ai eu des symptômes qui ne correspondaient pas à tout ce qu’on disait. Je n’ai pas eu de fi èvre, je ne toussais pas, mais j’ai eu des douleurs abdominales terribles. »


Très affecté, il ajoutait dans un souffl e : « Heureusement, je n’ai pas été hospitalisé et j’ai été sauvé par les médecins. » Le chanteur au cœur d’or adressait ensuite une pensée solidaire à « tous ces gens-là qui sont partis et n’ont pas eu ma chance d’être sauvé de la maladie. »

Hélas, la malédiction s’est poursuivie le mercredi 28 mai : Enrico, n’en pouvant plus du confi nement, avait décidé de faire une promenade bien méritée dans son quartier parisien. Pas de chance : victime d’une faiblesse musculaire conjuguée à un soudain vertige, le malheureux s’est effondré sur le trottoir dans un cri de douleur. Les secours, arrivés très rapidement, ont transporté Enrico à l’hôpital où les médecins ont posé ce sombre diagnostic : son col du fémur s’était brisé.

Cette grave fracture, surtout à 81 ans, nécessite une opération qui doit impérativement être effectuée dans les quarante-huit heures. L’artiste a donc été envoyé au bloc opératoire, pour y subir cette lourde intervention, afi n de remplacer, au plus vite, l’articulation de la hanche par une prothèse. Mais ce dimanche 23 août, le ciel s’éclaircit enfin pour Enrico Macias : à l’occasion de la fi nale de la Ligue des champions qui opposait le Paris Saint-Germain au Bayern Munich, ce grand fan de football a donné de ses nouvelles. Et elles sont excellentes. « Je suis en pleine rééducation après ma chute et je commence à remarcher un peu », a-t-il déclaré dans les colonnes du Parisien. Mieux : ce supporter inconditionnel du PSG semble avoir miraculeusement récupéré pour suivre ce match historique, de chez lui, en compagnie de ses meilleurs amis. Il a même déclaré : « Si j’avais pu, et s’il n’y avait pas eu tout ce contexte de contraintes sanitaires, je crois que je serai allé à Lisbonne. »

On imagine la tristesse du chanteur, ce soir-là, face à la défaite sans appel de son club fétiche, battu 1 à 0 par les joueurs bavarois. Une déception toute relative : Enrico, qui peut désormais marcher, ira à coup sûr soutenir le PSG lors de sa prochaine rencontre…

Vanessa ROUDET

À découvrir