France Dimanche > Actualités > Enrico Macias : Paralysé !

Actualités

Enrico Macias : Paralysé !

Publié le 25 septembre 2015

Victime d’une violente chute, le chanteur a subi une longue et délicate intervention. À ce jour, Enrico Macias ne peut plus se servir de son bras droit.

Il est parfois de bien cruelles coïncidences… Alors que son dernier ouvrage, L’envers du ciel bleu, édité au Cherche Midi, devait sortir il y a une semaine, c’est un pan de ciel qui est tombé sur la tête, ou plutôt sur le bras, d’Enrico Macias !

Le 2 septembre, le chanteur, qui vit seul dans son appartement parisien depuis la mort de sa chère Suzy il y a sept ans, a dérapé dans sa salle de bains…

Il est tombé de tout son poids sur son bras droit. Comme il n’a pas perdu connaissance, il a pu, malgré la douleur, saisir son téléphone pour appeler les secours qui sont arrivés rapidement sur les lieux. Mais ce que ces derniers ont dans un premier temps diagnostiqué comme une fracture était bien plus grave !

Couperet

Transporté en urgence à l’hôpital, l’artiste franco-algérien de 76 ans a aussitôt été pris en main par les médecins. Une radio plus tard, le diagnostic tombait tel un couperet : ce n’était pas une, ni deux, mais… dix fractures dont souffrait Enrico !

Et pas de celles, franches et nettes, qui nécessitent un simple plâtre et du repos ! Il fallait en effet intervenir, ouvrir pour tenter de remettre en place les os brisés. Une opération si délicate que l’équipe soignante a préféré transférer la star dans une autre clinique où elle a été prise en charge par le professeur Didier Fontes, spécialiste en chirurgie orthopédique de la main et du membre supérieur.

L’intervention, qui a duré plusieurs heures, s’est bien passée. Ce fut néanmoins un véritable calvaire pour Enrico, comme il l’a confié au magazine Closer : « J’ai terriblement souffert les premiers jours. Après une longue semaine d’hospitalisation, ma douleur est en train de s’estomper. Dans mon malheur, cela commence à aller mieux ! […] Par chance, j’ai été très bien soigné par le Pr Didier Fontes, que je remercie infiniment ! »

Si le chanteur a désormais moins mal, il garde en revanche de lourdes séquelles de cette malencontreuse chute. En effet, pour l’instant, et pour une durée encore indéterminée, son bras droit demeure paralysé ! Sorti de la clinique où il est resté quelques jours en observation après son opération, l’artiste doit en effet observer un repos complet pendant plusieurs semaines… dans le meilleur de cas !

Et ce n’est pas seulement la sortie de L’envers du ciel bleu, dans lequel Enrico Macias évoque le traumatisme de son départ d’Algérie et son arrivée en France, qui est repoussée aux calendes grecques ! Le très productif enfant de Constantine vient en effet d’enregistrer son dernier album intitulé Les clefs, qui aurait dû être dans les bacs le 2 octobre.

Mais impossible, handicapé comme il l’est actuellement, d’assurer la promotion de ce disque, fruit de la collaboration avec, notamment, Didier Barbelivien, Frédéric Zeitoun ou encore Bruno Maman. Invité dans plusieurs émissions de télévision, l’Oriental a donc dû annuler tous ses ­rendez-vous.

->Voir aussi - Enrico Macias : Il veut émigrer en Israël

Le plus triste pour Enrico est sans doute de ne pas pouvoir monter sur scène et partager avec ses musiciens et son public le bonheur de jouer des chansons inédites…

Sera-t-il contraint de reporter les deux concerts qu’il doit donner à L’Olympia les 16 et 17 janvier prochains ? Déclarer forfait serait un véritable crève-cœur pour le chanteur qui n’a cessé durant sa carrière de rendre à ses nombreux fans l’amour qu’ils lui portent.

Alors, pour conjurer le sort, cet homme de foi prie le Tout-Puissant de lui permettre d’attaquer l’année du bon pied, ou plutôt du bon bras ! « Si Dieu le veut », il assurera ces deux concerts.

En attendant, en éternel optimiste, il garde un moral d’acier : « Je vais bien, ne vous en faites pas ! Je n’ai pas encore retrouvé l’usage de mon bras droit, mais ça ne peut aller qu’en s’améliorant. »

Et il sait que les siens sont là, sa fille Jocya, son fils Jean-Claude et ses petits-enfants, ainsi que ses admirateurs qui lui ont adressé de nombreux messages de soutien pour surmonter cette douloureuse épreuve.

Nous souhaitons à Enrico Marcias, nous aussi, un prompt rétablissement.

Lili Chablis

À découvrir