France Dimanche > Actualités > Enrico Macias : Tombé dans la dépression !

Actualités

Enrico Macias : Tombé dans la dépression !

Publié le 27 octobre 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Victime d'une chute, Enrico Macias s'est brisé le col du fémur et a passé deux mois à l'hôpital. Une période noire dont il n'arrive pas à se remettre…

Il suffit d'entendre sa voix tendre et mélodieuse pour ressentir très vite une douce sensation de chaleur et de sérénité… Enrico Macias, né à Constantine, en Algérie il y a 81 ans, fait toujours briller le soleil dans nos cœurs lorsqu'il interprète ses plus grands succès. Mais pour le chanteur qui sort à peine d'une période extrêmement difficile, il semble que l'astre du jour ait tout simplement décidé d'aller s'installer ailleurs et de laisser l'ombre prendre le relais !


Car c'est une véritable malédiction qui semble s'être abattue sur l'artiste au regard de braise. Des malheurs à répétition, survenus au cours des longs mois de confinement et qui se sont perpétués presque jusqu'à la fin de l'été. Comme nous vous l'avions révélé dans nos pages il y a peu, le malheureux avait en effet annoncé avoir été contaminé par le coronavirus au début de la pandémie. Bien qu'il n'ait pas eu de fièvre ni connu les symptômes courants de la maladie, Enrico Macias a souffert de terribles douleurs abdominales.

Puis, après être sorti de son calvaire, soulagé d'être toujours de ce monde, alors même que tous les Français étaient sur le point de pouvoir enfin revivre à peu près normalement, l'interprète des Filles de mon pays sombrait, lui, dans la pire des souffrances. Alors qu'il se promenait dans son quartier des Grands Boulevards, le 28 mai, pour prendre un peu l'air, le malheureux a fait une grave chute. Victime d'une faiblesse musculaire, doublée d'un soudain vertige, « l'enfant de tous pays » s'est effondré sur le trottoir en laissant échapper un cri de douleur, craignant le pire, une fois de plus.

À l'hôpital où il avait été transporté par les secours, le diagnostic a été rapidement posé : col du fémur brisé ! Une fracture qui, survenant à un âge avancé, nécessite, on le sait, une opération dans les plus brefs délais et le remplacement de l'articulation de la hanche par une prothèse.

Une fois l'intervention réalisée, l'artiste très affaibli avait dû garder la chambre quelque temps. Ensuite, c'est dans un centre de rééducation qu'il a été transféré afin de récupérer de la mobilité. Des semaines durant lesquelles, cloîtré derrière un mur de silence, Enrico n'est plus apparu sur les réseaux sociaux, ne répondant pas non plus aux demandes d'interviews. Comme disparu de la surface de la terre…

Et puis, le 23 août dernier, à l'occasion de la finale de la Ligue des champions qui opposait le club du Paris Saint-Germain au Bayern de Munich, ce grand fan de football avait enfin donné de ses nouvelles. Et elles étaient apparemment excellentes : « Je suis en pleine rééducation après ma chute et je commence à remarcher un peu », avait-t-il alors déclaré dans les colonnes du Parisien.

Pourtant, tout récemment, Gaston Ghrenassia, de son vrai nom, vient de révéler dans les pages du magazine belge Soir Mag que, pendant ces deux mois de mutisme, il avait en réalité sombré dans une profonde dépression, un gouffre tel qu'il avait craint de ne jamais être à même de raconter le terrible calvaire enduré ! « Je remercie la Providence, a en effet confié la star à nos confrères. J'aurais pu finir paralysé ou même disparaître. » Avant d'ajouter : « Ces soixante jours ont été difficiles à vivre. Je dormais beaucoup, mais mal, car on me réveillait tôt le matin pour les soins. […] Pour être honnête, j'ai également connu des moments de forte déprime. »

Une profonde baisse de moral que l'on peut aisément comprendre ! Pour cet octogénaire débordant d'énergie, pour cet homme actif et enthousiaste qui aime tant aller à la rencontre des autres, se retrouver ainsi, isolé, aux prises avec la souffrance, brisé par un éprouvant sentiment d'impuissance et d'immobilité, a dû être un véritable cauchemar… Par chance, aujourd'hui, Enrico Macias va beaucoup mieux ! L'artiste a également confié qu'il avait quitté la France pour la Tunisie, histoire de se refaire une santé !

Dans ce pays, si proche de celui de son enfance, celui qui se définit lui-même comme « un Juif d'origine berbère » s'est remis en selle et a passé quelques jours dans un hôtel qu'il qualifie de « paradis terrestre » et de « havre de paix ».

Un lieu dédié au bonheur que notre Enrico national a bien mérité après ces longs mois d'horreur et de douleurs. « J'avais une chambre face à la mer, je marchais dans la piscine tous les jours pendant des heures. J'ai même pu aller très souvent à la plage profiter d'un ciel toujours bleu et du soleil. Ça m'a remis en forme et j'ai enfin retrouvé le moral », a-t-il encore confié au Soir Mag.

Nous voilà rassurés !

Clara MARGAUX

À découvrir