France Dimanche > Actualités > Etienne Daho : Il communique avec les morts !

Actualités

Etienne Daho : Il communique avec les morts !

Publié le 14 janvier 2018

Etienne Daho, le célèbre roi de la pop française, vit entouré de ses chers disparus.

Il a trouvé la parade absolue contre la solitude. Même si ses amis sont loin et que personne ne répond à ses appels, Étienne Daho est toujours très bien entouré. Le roi de la pop française, revenu aux sources du rock dans son dernier album Blitz, n’échappe pas pour autant aux coups de blues. L’un des titres de ce nouvel opus est d’ailleurs consacré au deuil et dédié à sa sœur décédée, dont l’artiste était très proche.

Lui, le pudique, dévoile pour une fois un peu de son intimité, tout en déclarant dans les colonnes de notre confrère Paris Match : « Je ne parle pas en général des choses les plus personnelles, car c’est une manière de préserver les gens, a-t-il avoué. Il aurait fallu dix albums pour rendre hommage à la pureté, à la bonté de ma sœur. »

Bienveillants

Mais cet être aimé ne se sentira pas seule dans la galerie de souvenirs de son frère. Car au fil du temps, la mort prend une place de plus en plus essentielle dans son existence. Aujourd’hui âgé de 61 ans, Étienne Daho fréquente désormais, trop souvent à son goût, les cimetières : « Beaucoup de gens de ma génération disparaissent, constate-t-il. On paie tous nos excès, moi y compris. J’ai beaucoup d’amis, des proches aussi, plus vieux que moi, depuis deux ans, ils s’en vont. »


Cette situation, qui n’ira certes pas en s’arrangeant, pourrait le démoraliser si sa spiritualité ne l’aidait pas à tenir le coup. « J’ai l’impression que tous ceux qui partent me tiennent la main », explique-t-il, toujours dans Paris Match. Entouré de fantômes bienveillants, l’interprète de Week-end à Rome se sent apaisé, car ceux qu’il aime continuent d’exister dans son cœur comme dans son esprit, bien après que leurs séjours terrestres se sont achevés.

Lien

C’est entre autres le cas d’une célèbre comédienne dont Étienne se sentait très proche, malgré les vingt-huit ans qui les séparaient : Jeanne Moreau. « Elle est presque plus présente maintenant que lorsqu’elle m’appelait tous les matins. J’ai eu un lien hyper fort avec elle, on s’est reconnus de la même famille, alors que sur le papier cela paraissait peu probable. »

Une amitié qui s’était concrétisée par un spectacle en commun, consacré à l’écrivain Jean Genet. Et pour le chanteur, qui ne cesse de communiquer avec ses morts, l’héroïne de Jules et Jim, le bijou de François Truffaut, n’est jamais partie dans le tourbillon de la vie…

Claude LEBLANC

À découvrir