France Dimanche > Actualités > Évelyne Dhéliat : Frappée par une terrible attaque !

Actualités

Évelyne Dhéliat : Frappée par une terrible attaque !

Publié le 16 décembre 2011

Un problème de santé avait retardé son retour à l'antenne l'an dernier. Et voilà que Évelyne Dhéliat doit de nouveau affronter une cruelle épreuve.

En ces temps de grisaille, sa bonne humeur est un rayon de soleil providentiel. Dès la fin du Journal de 20 heures de TF1, des millions de Français attendent impatiemment Évelyne Dhéliat ! La chef du service météo de la chaîne est d'abord reconnue pour la qualité de son travail. Ses prévisions, souvent justes, lui ont valu d'être récompensée par de nombreux prix, remis lors de très sérieux festivals de météorologie.

Mais c'est surtout ses qualités humaines qui forcent l'admiration des téléspectateurs. Présente à l'antenne depuis quarante-deux ans, la Parisienne, qui a débuté comme speakerine, est un repère réconfortant pour beaucoup. Sourire éternellement accroché aux lèvres, voix douce, c'est un peu l'amie que chacun rêverait d'avoir.

Oui, Évelyne fait partie de la famille. À tel point que, quand elle s'est absentée quelques semaines à l'automne 2010, TF1 a reçu énormément de courrier et de coups de téléphone inquiets.

Goujaterie

Pour les rassurer, Mme Météo s'était fendue d'un communiqué sur le site de la chaîne : « Je vais très bien. J'étais partie en vacances et, en rentrant, je me suis trouvée mal fichue. Rien de grave ! » Ses admirateurs l'avaient vue revenir, avec bonheur, peu de temps après. On imagine aujourd'hui leur colère.

Au début du mois, leur présentatrice préférée a en effet été victime d'une attaque à côté de laquelle ses problèmes de santé passés paraissent presque bénins. Car c'est bel et bien l'honneur de ce chevalier de l'ordre national du Mérite qui a été bafoué.

Le 20 décembre se tiendra sur Paris Première la cérémonie des Gérards de la télé. D'un goût douteux, cet événement se propose de récompenser chaque année le pire du petit écran. Inexplicablement, Évelyne a été retenue. Mais le plus odieux, c'est la catégorie dans laquelle elle est nominée : le Gérard de « la présentatrice météo qui, au rythme du réchauffement climatique, s'assèche doucement mais sûrement ».

Quelle goujaterie ! Quelle insulte pour toutes les femmes de son âge ! À 63 ans, cette ancienne de l'ORTF est pourtant un modèle pour les téléspectatrices. Élégante, la mise impeccable, le brushing toujours parfait, elle entretient quotidiennement sa forme dans une salle de sports.

« Ça ne me viendrait pas à l'idée de sortir n'importe comment, ni dans mon métier ni dans la vie », confiait-elle d'ailleurs il y a deux ans au Parisien. Adepte de la marche, de la natation et se nourrissant de poissons grillés et de légumes frais, elle est si pimpante dans ses jolis tailleurs qu'on la confondrait presque avec sa fille, âgée de 42 ans !

Mais qu'est-ce qui a bien pu motiver les organisateurs des Gérards de la télévision ? Nous opterons pour l'un des plus vieux sentiments humains : la méchanceté !

Il ne reste plus à Évelyne Dhéliat et ses consœurs également nominées (Florence Klein, Catherine Laborde, Isabelle Martinet, Fabienne Amiach) qu'à répondre à cette attaque d'une rare bassesse. À moins qu'elles ne préfèrent traiter cette affaire par le mépris...

Benoît Franquebalme

À découvrir