France Dimanche > Actualités > Evelyne Dhéliat : Giflée !

Actualités

Evelyne Dhéliat : Giflée !

Publié le 30 janvier 2015

Pour avoir précisé qu’il y avait encore du soleil dans le sud de la France, la Miss Météo de TF1, Evelyne Dhéliat a été vivement taclée.Pour avoir précisé qu’il y avait encore du soleil dans le sud de la France, la Miss Météo de TF1, Evelyne Dhéliat a été vivement taclée.

Ce n’est pas toujours facile de faire la pluie et le beau temps sur le petit écran ! On se souvient encore des déboires de Catherine Laborde, qui expliquait en 2013 dans les colonnes du Parisien : « Les gens m’arrêtent dans la rue avec sourire et bonne humeur. Mais en ce moment, leur vocabulaire a changé : “C’est quoi le temps que vous nous faites”, demandent-ils. Le contact est plus impérieux. »

Un mois plus tôt, ses consœurs Fabienne Amiach, Florence Klein et Nathalie Rihouet avaient essuyé les sifflets du public de Roland-Garros, parce qu’il s’était mis à pleuvoir sur les courts ! Depuis, l’eau a beau avoir coulé sous les ponts, les choses ne se sont pas arrangées, loin de là !

Voilà qu’aujourd’hui c’est au tour de l’infortunée Évelyne Dhéliat de se faire durement tacler ! C’est en effet une véritable gifle que la Miss Météo de TF1, qui avait jusqu’alors été relativement épargnée, vient de recevoir. Et ce, alors qu’elle annonçait du soleil ! Un comble !

Dhéliat MétéoBouleversée

Et où a eu lieu cette terrible attaque ? Dans la bien nommée rubrique « Les râleurs de la semaine » d’un récent Télé poche, où figurait le commentaire acerbe d’un certain Bernard, d’Aix-en-Provence : « Cela devient désopilant d’entendre Évelyne Dhéliat conclure son bulletin météo, lorsqu’il y a du soleil au sud de la France, avec cette phrase : “C’est toujours pour les mêmes.” “Les mêmes”, chère madame, ils viennent de se prendre deux mois de pluies diluviennes sur la tête. à cause des inondations, certains d’entre eux n’ont plus de maison et, au troisième sinistre, ils sont las d’essayer de lutter contre les éléments… Alors, stop ! »

Certes, on comprend sans peine les sentiments de détresse et le découragement qui accablent les habitants de ces régions méridionales. En 2014, ces intempéries exceptionnelles ont en effet coûté la vie à 24 personnes, ravageant des villes entières et causant des dégâts considérables.

Mais accuser Évelyne Dhéliat d’indélicatesse, c’est pousser le bouchon un peu loin. Car nul doute que la présentatrice a été la première bouleversée par l’ampleur de la catastrophe climatique qui a touché le sud du pays. Et si ses propos ont été maladroitement interprétés, ils n’en demeurent pas moins vrais : sur l’année, il y a plus de soleil à Nice, Toulon ou Marseille qu’à Lille ou Paris.

Il n’y a plus de saisons, comme dirait l’autre. Mais, à force de taper sur tous ceux qui, pour nous informer, gardent toujours la tête dans les nuages, ces derniers pourraient finir par rendre leur tablier. Et on ne saurait plus comment s’habiller…

Lili Chablis

À découvrir

Sur le même thème