France Dimanche > Actualités > Évelyne Dhéliat : Son combat contre une terrible maladie !

Actualités

Évelyne Dhéliat : Son combat contre une terrible maladie !

Publié le 14 juin 2013

  Sa bouleversante confession. Évelyne Dhéliat n'a pas perdu son beau sourire malgré la difficile bataille qu'elle a courageusement livrée ces derniers mois.

C'est une simple photo, comme il s'en prend chaque année des centaines, autour des courts de Roland-Garros, une photo montrant un visage connu, quelque part dans les tribunes. Elle aurait d'ailleurs pu passer inaperçue : il y a tellement de visages célèbres, à Roland-Garros !

Mais en fait, non, ce visage, celui d'Évelyne Dhéliat, assise à côté de Philippe, son fidèle compagnon depuis plus de quarante ans, n'aurait pas pu passer inaperçu. Parce qu'il a tellement changé, en quelques mois, qu'il révèle d'un coup l'ampleur et la dureté de son terrible combat.

Combat contre cette maladie des temps modernes qui fait tant de ravages que beaucoup de gens, dont Évelyne elle-même, préfèrent ne pas prononcer son nom. Mais, pour mieux comprendre de quelles souffrances elle revient aujourd'hui, ce qu'il lui a fallu affronter jour après jour, revenons un an en arrière...

->Voir aussi - Évelyne Dhéliat : Cernée par les flammes

C'est en effet au printemps de 2012, en mai, qu'Évelyne a brusquement disparu des écrans de TF1. Tout de suite, ses fans se sont inquiétés : on n'est pas pour rien la présentatrice météo préférée des Français ! Pour tenter d'apaiser les angoisses, de couper court aux rumeurs alarmistes, la direction de TF1 a d'abord affirmé qu'Évelyne serait de retour dès le 9 juillet.

Mais, à cette date, personne... On l'a ensuite annoncée pour le 20 août. En effet, au jour dit, Évelyne faisait sa réapparition à l'écran... Mais pour un seul soir : dès le lendemain, elle était de nouveau invisible. Et ce n'est que le 10 septembre qu'elle est vraiment revenue.

Entre-temps, tout le monde avait compris qu'il se passait quelque chose de grave, et le mot affreux, « cancer », a commencé à circuler avec de plus en plus d'insistance sur les réseaux sociaux, dont Facebook. Le meilleur moyen pour arrêter les rumeurs, c'est Évelyne elle-même qui l'a trouvé.

Depuis plus de quarante ans qu'elle est une personnalité de la télé, elle a toujours eu à cœur d'entretenir une relation de confiance avec les téléspectateurs, un rapport fondé sur la franchise : ce n'est pas à l'heure du drame qu'elle allait changer sa façon d'être, n'est-ce pas ? C'est pourquoi, deux jours après son retour à l'antenne, elle a tenu à publier, sur le site internet de TF1, un bouleversant communiqué, destiné à dissiper toutes les ombres.

Admiration

« Je tiens tout d'abord à vous remercier pour toutes vos attentions et vos messages chaleureux. Dans cette relation privilégiée qui nous lie, il me semble très important de vous répondre directement. Comme cela arrive à des milliers de femmes, j'ai subi une intervention chirurgicale au printemps qui m'a imposé du repos et un traitement, actuellement encore en cours, supervisé par une équipe médicale formidable. »

Il y a énormément de choses à comprendre, dans ces quelques lignes pudiques écrites par Évelyne. Dans les deux premières phrases, l'émotion est palpable. Car c'est une chose de se savoir populaire quand ce sont les froids résultats d'audience qui vous le disent, mais c'en est une autre que, soudain, de recevoir des centaines, des milliers de messages de toute la France, rédigés par des anonymes qui vous crient leur amour, leur admiration et vous encouragent à vous battre.

Oui, Évelyne a dû se battre, comme le dit, à mots couverts, la suite de son communiqué de septembre 2012. Ce traitement dont elle parle, qu'elle a mené de front avec la reprise de ses activités à la télévision, porte un nom assez barbare mais que tout le monde, hélas, connaît. Et ses effets secondaires, en particulier pour les femmes, sont bien connus.

Tout le monde, dès ce fameux 10 septembre 2012, a pu remarquer qu'Évelyne, pour son retour devant la caméra, avait changé de look, adopté une nouvelle coiffure, plus volumineuse que l'ancienne. Ses admirateurs n'ont pas tardé à se demander s'il ne s'agissait pas d'une perruque. Et chacun de s'interroger si cela signifiait que sa bataille contre le mal n'était pas terminée...

Espoir

Pas terminée, mais en passe d'être gagnée ! Son sourire était aussi rayonnant que par le passé et, le 20 mars, dans Télé-Loisirs, elle n'hésitait pas à affirmer : « Je pète le feu ! » Tant mieux ! On ne demandait évidemment qu'à la croire... Et puis est arrivé le 27 mai.

Ce soir-là, devant des millions de téléviseurs de France, c'est une Miss Météo métamorphosée qui est apparue : finis les camouflages ! Adieu la perruque ! Soudain, Évelyne a décidé qu'il était temps pour elle d'apparaître telle qu'elle était, avec ces cheveux courts et drus qu'on a donc pu lui voir aussi dans la tribune de Roland-Garros.

Et le fait de les montrer était sa manière éclatante de dire deux choses. La première, c'est que, si ses cheveux se sont remis à pousser, cela signifie que le lourd traitement qu'elle a dû subir est bel et bien terminé ; et que, donc, ce long combat qu'elle a mené est enfin gagné !

La deuxième, c'est un message d'espoir envoyé à toutes les femmes, celles pour qui elle est déjà un modèle mais aussi les autres. Une manière de leur dire : « Regardez, regardez-moi : oui, on peut être belle et féminine après un... après cette maladie dont on ne dit pas le nom, qui m'a frappée mais que j'ai vaincue ! Et vous aussi, si ce malheur vous arrive un jour, vous pourrez le faire ! »

La vie a donc repris pour Évelyne Dhéliat ; cette vie dont sa collègue Catherine Laborde affirme qu'elle en retombe amoureuse tous les matins. Que les matins en question soient pluvieux ou ensoleillés, bien entendu !

Didier Balbec

À découvrir

Sur le même thème