France Dimanche > Actualités > FAITS DIVERS - Affaire Jublillar : La mère de Cédric “persuadée” de sa culpabilité !

Actualités

FAITS DIVERS - Affaire Jublillar : La mère de Cédric “persuadée” de sa culpabilité !

Publié le 22 septembre 2021

Séisme dans l’affaire de la disparition de Delphine Jubillar. Nadine, la mère de Cédric Jubillar alors incarcéré pour “homicide volontaire sur conjoint”, a affirmé croire en la culpabilité de son fils avant de finalement se rétracter.

C’est une femme en état de grande vulnérabilité qui a pris la parole ce 16 septembre, lors d’une émission de voyance sur la chaîne 100 % radio. Nadine F, la mère de Cédric Jubillar, jusqu’alors extrêmement discrète, est enfin sortie de son silence. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ses propos ont sidéré l’opinion publique.


Jeudi dernier, Nadine contacte l’émission de voyance avec un but précis : retrouver le corps de sa belle-fille, disparue depuis la nuit du 15 au 16 décembre. Entre désespoir et incrédulité, la femme indique pudiquement vouloir simplement offrir une sépulture décente pour Delphine.

Lors de cet échange enregistré, on peut alors entendre la mère du suspect expliquer : "Avant la garde à vue au mois de juin, j’étais persuadée de l’innocence de mon fils, après la garde à vue et tout ce que m’ont montré les gendarmes, je suis malheureusement persuadée de la culpabilité de mon fils. En tant que maman, je vis très mal cette situation."

Compte tenu de la sensibilité du dossier, et de l’état émotionnel de Nadine, l’équipe de la radio locale a préféré ne pas diffuser cet enregistrement. Ils ont tout de même pris le soin de contacter son avocate, Me Jessica Chefaroudi, afin d’infirmer ou de confirmer ces propos.

Le rendez-vous est pris au 21 septembre et cette fois-ci, Nadine se rétracte : "Je laisse le soin à la justice de faire son métier. Je sais ce que j’ai dit, mais quand j’ai parlé à votre collègue (le voyant de l'émission, NDLR), c’était dans le fait d’une relation (elle hésite) une discussion... pas intime mais privée. Je me suis un peu calmée et je suis dans la retenue sur mes propos."

Nadine aurait contacté cette voyance "comme une bouteille à la mer" cherchant "à connaître la vérité". "Je voulais savoir où est ma belle-fille" car à ce stade "je ne pourrai pas dire à mon petit-fils ou ma petite-fille où se trouve leur maman... "

Ce revirement de situation pourrait s’expliquer par le fait que ces propos pourraient alourdir les accusations qui planent sur son fils. Alors qu’il vient une nouvelle fois d’être maintenu en détention, son fils âgé de 6 ans, a lui aussi révélé des contradictions dans le scénario qu’il avait évoqué lors de sa mise en examen. De quoi faire subsister le doute autour du principal suspect.

Me Jessica Chefaroudi indique que Nadine F est une femme “brisée” par sa garde à vue le 16 juin dernier. Lors de cette garde à vue, la femme avait été confrontée à son fils ainsi qu’à de nombreux éléments matériels. Elle avait affirmé que son fils avait alors exprimé devant des témoins, et ce, à plusieurs reprises, des menaces de mort à propos de Delphine, à savoir : “Je vais la tuer, je vais la mettre dans un trou et personne ne la retrouvera”.

Nadine F, quant à elle, confirme qu’elle n’a plus aucun contact avec son fils depuis le 20 juin dernier, date de son incarcération. Elle confie que son seul but est désormais, le bien être de ses petits-enfants.   

Andréa Meyer

À découvrir