France Dimanche > Actualités > FAITS DIVERS : Il menace de découper sa femme en deux avec une tronçonneuse !

Actualités

FAITS DIVERS : Il menace de découper sa femme en deux avec une tronçonneuse !

Publié le 21 mai 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

À Angoulême, les force de l’ordre ont été appelé pour porter secours à une femme, victime de violences conjugales. Sur place, les policiers ont été agressés à coup de faucille par le quinquagénaire, fou de rage.

C’est une histoire peu banale qui s’est déroulée à Angoulême ce dimanche 16 mai. Un homme de 51 ans, ivre, a été interpellé pour violences conjugales et agression sur des représentants de la loi.  

L’affaire débute dimanche soir. Les services de polices sont appelés au domicile d’un couple, pour des faits de violence. C’est la femme qui a contacté la brigade de police en déclarant, affolée, que son mari voulait “la couper en deux avec une tronçonneuse”. Dépêchés sur place, deux gardiens de la paix ont tenté de menotter le mis en cause mais c’était sans compter sur la détermination de l’homme, particulièrement ivre.  

Fulminant, l’homme a alors sorti une faucille pour s’en prendre directement aux deux policiers. Interloqués, ces derniers ont réussi à se dégager juste à temps. Un des deux gardiens de la paix a tenté de maitriser l’individu mais l’homme a planté son arme dans le genou du malheureux, le blessant lourdement.  

Finalement plaqué au sol, l’homme de 51 ans a trouvé, dans un ultime élan de folie, la force de mettre un violent coup de tête au second policier. Ce n’est qu’après trois coups de taser que l’auteur des faits a fini par se laisser menotter.  

Le policier blessé au genou s’est vu prescrire 15 jours d’ITT et celui blessé à la tête, 4 jours. Le quinquagénaire a quant à lui été condamné par le tribunal correctionnel d’Angoulême à trois ans de prison dont un an avec sursis probatoire renforcé mais aussi à une obligation de soins, une interdiction d’entrer en contact avec sa compagne et de détenir une arme. 

Andréa Meyer

À découvrir