France Dimanche > Actualités > FAITS DIVERS : L’agression homophobe d’un maire près de Toulouse

Actualités

FAITS DIVERS : L’agression homophobe d’un maire près de Toulouse

Publié le 14 septembre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Ce 10 septembre, un homme de 67 ans, maire d’une petite commune d’Aveyron, a été roué de coups, mis à nu puis ligoté à un arbre sur un lieu de rencontres masculines.

L’agression a été d’une violence inouïe. C’était une soirée qui débutait pourtant bien pour cet homme de 67 ans. Maire d’un petit village en Aveyron, il était venu se détendre dans la ville rose en toute tranquillité.


Il est environ minuit lorsqu’il stationne son véhicule à proximité du casino Barrière. L’endroit est particulièrement connu pour ses rencontres homosexuelles dans la plus grande discrétion. Malheureusement pour le pauvre homme, deux agresseurs l’attendaient.

Au moment où la victime a quitté son véhicule, deux hommes ont bondi sur lui. Ils l’ont alors roué de coups de pieds, de coups de poings, le tout dans une violence terrifiante. Ensuite, les deux agresseurs l’ont déshabillé intégralement avant de lui subtiliser ses clés de voiture. Pour finir, ils ont attaché l’homme ensanglanté a un arbre.

Ils ont ensuite pris la fuite à bord du véhicule électrique du maire, laissé pour mort, le tout sous le regard d’un témoin. Le véhicule a été abandonné quelques mètres plus loin et les deux malfaiteurs ont ainsi pris la fuite dans la nuit.

Les secours ont été immédiatement appelés. Une fois sur place, ils ont trouvé un homme, très amoché, en sang. La victime souffre d’une fracture du nez, des bras et de larges plaies à la tête. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital Purpan où il a dû être opéré.

La thèse de l’agression homophobe a été avancée même si le procureur de la République reste prudent. La victime n’a d’ailleurs pas encore pu être entendue à ce sujet. De leur côté, la sûreté départementale en charge de l’enquête n’a pas encore identifié les auteurs.

Les jours de la victime ne sont plus en danger, même si elle reste extrêmement traumatisée.

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème