France Dimanche > Actualités > FAITS DIVERS : La jeune joggeuse retrouvée vivante en Mayenne

Actualités

FAITS DIVERS : La jeune joggeuse retrouvée vivante en Mayenne

Publié le 10 novembre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

La joggeuse de 17 ans disparue lundi après-midi a été retrouvée vivante au lendemain de sa disparition. Deux individus seraient activement recherchés pour son enlèvement.

Soulagement dans le petit village de Saint-Brice en Mayenne. Après 24 h de disparition, la jeune joggeuse a été retrouvée saine et sauve dans le village de Sablé-sur-Sarthe. La jeune femme s’est présentée spontanément mardi, peu avant 20 h, dans un kebab de la ville.


Rapidement, elle a expliqué aux services de police avoir été enlevée et séquestrée avant de réussir à s’échapper. Elle évoque alors l’existence de plusieurs ravisseurs, au moins deux, qui l’auraient agressé alors qu’elle courait en direction de la forêt de Bellebranche jouxtant son domicile.

Sa disparition avait été signalée lundi 8 novembre, en tout début de soirée. D’après les informations données par son père, la jeune femme était partie courir comme à son habitude vers 16 h. En principe, elle mettait une heure pour faire son parcours, mais en cette fin d’après-midi, elle n’a plus donné aucun signe de vie.

Inquiet, l’homme a alors retracé le chemin qu’elle emprunte quotidiennement. Ses recherches l’ont amené à découvrir son téléphone portable, sa montre GPS et des écouteurs tachés de sang. La disparition a été signalée lundi à 18 h 40 à la gendarmerie par ses parents.

Selon les premières informations, deux ravisseurs seraient actuellement recherchés. La jeune victime a également parlé d’une camionnette verte. De son côté, la procureure de la République de Laval, Céline Maigné, a indiqué mardi soir que les investigations allaient “se poursuivre pour préciser l’emploi du temps” de la jeune fille.

Lisa va être prise en charge médicalement. “La qualification d’enlèvement et séquestration est punie d’une peine délictuelle dans l’hypothèse où l’auteur des faits libère volontairement et rapidement la personne retenue”, a ajouté la procureure.

Les premières investigations ont mené les policiers jusqu’à un habitant du village âgé d’une quarantaine d’années. Connu des services de police, il a passé plusieurs coups de téléphone à la gendarmerie, cherchant à connaître l’avancée des recherches ce lundi soir.

Lors de son interpellation, l’homme était ivre. Il a été placé en cellule de dégrisement afin de pouvoir être auditionné rapidement. Ce dernier a été par ailleurs libéré ce mercredi matin. Les recherches se poursuivent donc autour de ces quelques pistes.

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème