France Dimanche > Actualités > FAITS DIVERS : Une femme coupe le pénis de son patron après qu’il l’a agressé sexuellement !

Actualités

FAITS DIVERS : Une femme coupe le pénis de son patron après qu’il l’a agressé sexuellement !

Publié le 2 juin 2021

.photos:istock
© iStock -

À Barcelone, une femme, employée de bar, a découpé le pénis de son patron avec un couteau de cuisine. L’homme avait agressé sexuellement cette dernière, et ce, à plusieurs reprises.

Sant Andreu de la Barca, dans la province de Barcelone, une jeune femme a été arrêtée par les forces de l’ordre puis placée en garde à vue. Dans la nuit du 31 mai au 1er juin, elle a coupé le pénis de son patron à l’aide d’un couteau de cuisine.


Face aux enquêteurs, la jeune employée à expliquer avoir subi à plusieurs reprises les assauts sexuels de son patron. Ce dernier l’aurait forcée à des relations sexuelles non consenties. À l’occasion d'une énième tentative de sa part, la femme lui a sectionné le pénis pour mettre un terme définitif à son calvaire.

Rapidement interpelée, la jeune femme a été placée en garde à vue. Elle est accusée de coups et blessures. L’homme, originaire du Bangladesh et âgé d’une quarantaine d’années a, quant à lui, été transporté d’urgence à l’hôpital, le pénis en sang. Il a été hospitalisé et sera par la suite poursuivi pour agressions sexuelles.

Et ce n’est pas la première fois que ce genre d’épisode arrive. En 1993, Lorena Bobbit, une Américaine, avait tranché le pénis de son mari pendant qu’il dormait. Elle a expliqué que ce dernier était arrivé à leur domicile ivre et qu’il l’avait violée. Il lui aurait également fait subir, très régulièrement, toutes sortes d’humiliations et abus au cours de leur relation. L’homme avait été acquitté des accusations de viol et avait dû subir une intervention chirurgicale pour se faire réimplanter le pénis.

En 2015, une Chinoise a coupé le pénis de son époux après avoir appris l’infidélité de celui-ci. Furieuse, elle lui a de nouveau sectionné trois jours plus tard, après que les chirurgiens l’ont eu rattaché.

Puis, plus récemment, en 2019, c’est cette fois-ci en Argentine qu’une femme a été condamnée à 13 ans de prison pour tentative de meurtre aggravé après avoir haché le sexe de son amant pour se venger. En effet, ce dernier aurait publié et partagé des vidéos intimes de sa compagne.

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème