France Dimanche > Actualités > Fanny Agostini : Elle prend 
la barre 
de “Thalassa”

Actualités

Fanny Agostini : Elle prend 
la barre 
de “Thalassa”

Publié le 30 juin 2017

Celle qui présentait la météo sur BFM TV, Fanny Agostini, va succéder à Georges Pernoud.

On se serait attendu à ce qu’Erik Berg, rédacteur en chef de la mythique émission Thalassa, chérie depuis 1975 par tous les bourlingueurs embarqués sur leurs canapés, choisisse un vieux loup de mer, de retour sur la terre ferme après avoir été secoué par les tempêtes et les ouragans sur des voiliers et des goélettes, dans des coins du monde que seuls connaissent les aventuriers et les joueurs de Scrabble.

Requins

Aussi est-ce avec une certaine surprise que les fans de ce programme phare de France 3 ont appris l’identité de celle qui succédera à la barre de ce magazine à l’insubmersible Georges Pernoud qui, après une ultime virée, le 30 juin, rendra sa casquette et descendra de sa péniche. Car Fanny Agostini, 28 ans, ressemble davantage à une sirène qu’à une incarnation du capitaine Haddock. Et, jusqu’à présent, la jeune femme faisait la pluie et le beau temps sur BFM TV, où sa frimousse ravissante faisait oublier un instant aux esprits chagrins les nuages menaçants qui couvraient la carte de France.

->Voir aussi - Georges Pernoud : C'est la fin !

Vous me direz qu’être expert en météo est déjà un atout non négligeable pour un navigateur. Mais ce n’est pas de sa seule connaissance des dépressions et des cumulonimbus qu’elle tire sa légitimité. Cette tête bien faite est aussi bien pleine, une intelligence que cette femme engagée investit dans la défense de l’environnement.

Fanny a, entre autres, cofondé Climate Bootcamp, une réunion annuelle attirant en septembre scientifiques, journalistes et personnalités pour évoquer les grands enjeux climatiques du moment, à commencer par le réchauffement de la planète et ses conséquences désastreuses.

->Voir aussi - Georges Pernoud : Autant d'années de Thalassa que de mariage !

« Elle a à la fois l’expertise et la fraîcheur, dit Erik Berg, de sa protégée. Corse par son père, elle plonge depuis qu’elle est petite et s’intéresse à la mer [avouez que c’est mieux que d’être passionnée de jardinage pour animer Thalassa, ndlr]. Elle va d’ailleurs écrire un livre sur les requins blancs. » Des squales sans doute moins redoutables que ceux qu’elle croise chaque jour dans les couloirs d’une chaîne de télévision.

C’est donc sans réelle crainte, même si Fanny aura peut-être un peu le trac, que l’héritière de Georges Pernoud nous invitera, fin septembre ou début octobre, à rencontrer ceux qui ont choisi de vivre en mer d’Iroise (en Bretagne). Et comme le promet son mentor : avec sa nouvelle Madame Loyal, « La bonne humeur restera dans l’ADN de Thalassa. »

Alors rendez-vous à la rentrée pour larguer les amarres avec Fanny Agostini grâce à qui, sans nul doute, la croisière s’amusera…

Claude Leblanc

À découvrir