France Dimanche > Actualités > Fanny Ardant : Confidences sur son rôle de mère « de la vieille école » !

Actualités

Fanny Ardant : Confidences sur son rôle de mère « de la vieille école » !

Publié le 27 janvier 2022

.photos:zuma-press-/-bestimage

Fanny Ardant sera bientôt de retour sur nos écrans ! À l’affiche du film « Les Jeunes amants » de Carine Tardieu, qui sortira le 2 février prochain, l’actrice, en pleine promo, en a profité pour se confier sur son rôle de mère.

Fanny Ardant sera à l’affiche des Jeunes amants, le prochain film de Carine Tardieu en salles dès mercredi 2 février 2022. On suivra Shauna, 70 ans, « libre et indépendante » qui a mis sa vie amoureuse de côté. « Elle est cependant troublée par la présence de Pierre, cet homme de 45 ans qu’elle avait tout juste croisé, des années plus tôt. Et contre toute attente, Pierre ne voit pas en elle ‘une femme d’un certain âge’, mais une femme, désirable, qu’il n’a pas peur d’aimer. À ceci près que Pierre est marié et père de famille », apprend-t-on en lisant le synopsis.


Dans ce film, Shauna pourra compter sur le soutien de sa fille pour la consoler après une déception amoureuse. En pleine promotion des Jeunes amants, Fanny Ardant s’est confiée à nos confrères de Gala sur son rôle de mère dans la vraie vie. L’actrice de 72 ans, qui partagera notamment l’affiche avec Melvil Poupaud et Cécile de France, expliquait ainsi son rapport avec ses trois filles : « Je n'ai jamais été une amie. Je suis peut-être de la vieille école mais la mère doit rester la mère. En revanche, leur chaleur et l'affection démesurée que j'ai pour elles m'ont sans doute protégée (...) Vous protégez un enfant, mais un enfant vous protège. De façon ‘animalesque’ ».

Pour rappel, Fanny Ardant est maman de Lumir, née de ses amours avec l’acteur Dominique Leverd, de Joséphine, qu’elle a eue avec le cinéaste François Truffaut et de Baladine, fruit de sa relation avec le réalisateur d’origine italienne Fabio Conversi. L’actrice racontait avoir mis « un bémol » à sa propre vie pour se concentrer sur l’éducation de ses filles. « Dès que j'ai eu des enfants, je me suis préoccupée d'eux, je suis devenue plus raisonnable », confiait-elle. Fanny Ardant dévoilait qu’elle avait choisi d'inculquer à ses trois filles, et ce depuis leur enfance, « qu'il fallait faire quelque chose qui les passionne. Que dès que quelqu'un aime ce qu'il fait, c'est le roi du monde, qu'il n'y a pas de plus grand luxe, qu'il ne faut pas céder au monde de l'argent et rester indépendant d’esprit ».

L’année dernière, en mars 2021, Fanny Ardant évoquait, auprès de nos confrères du journal Le Monde, la façon dont ses filles l’ont aidée à surmonter la mort de François Truffaut, emporté par un cancer en 1984. « Les enfants ont été ma planche de salut. J'ai élevé mes trois filles seules, ça m'a donné envie de vivre, même si je suis toujours restée femme. Etre mère m'a empêchée de m'enfoncer. Ça m'a sauvée et ça m'a permis d'arriver où j'en suis, quelles que soient les épreuves, les chagrins, les échecs. D'avoir été très malheureuse m'a rendue meilleure » assurait-elle.

Kahina Boudjidj

À découvrir

Sur le même thème