France Dimanche > Actualités > Faustine Bollaert : Face à la mort !

Actualités

Faustine Bollaert : Face à la mort !

Publié le 17 mai 2018

bollaert-faustine-20180517-1

L’animatrice Faustine Bollaert a fait face à l’une des plus douloureuses épreuves de sa vie : la perte d’un être cher…

À 39 ans, Faustine Bollaert peut se targuer d’avoir réussi. Après avoir présenté plusieurs saisons du « Meilleur pâtissier », elle anime aujourd'hui l’émission « Ça commence aujourd’hui » sur France 2.

Armée de sa bonne humeur légendaire, elle accueille chaque semaine les témoignages d’hommes et de femmes ballotés par la vie pour permettre « à d’autres d’avancer dans leur parcours » selon la chaîne… Pourtant, derrière ce sourire bienveillant qui aide les malheureux à se livrer et se soigner, Faustine Bollaert cache en elle-même un traumatisme violent… Dans un entretien pour Paris Match, l’animatrice de 39 ans lève le voile sur une de ses blessures les plus intimes et les plus profondes : le départ précipité vers l’au-delà d’un de ses proches, un être qui était pour elle « comme une sœur »…

C’est à l’établissement Saint-Jean-de-Passy que la présentatrice apprend la terrible nouvelle. Ce jour-là, elle attend sur un banc sa meilleure amie qui est censée déjà être là. Absente, Faustine, si elle est « surprise », ne s’inquiète pas : « Elle est peut-être clouée au lit à cause d’une grippe », se rappelle-t-elle encore trop vivement avoir songé…

Plus tard pourtant, « une responsable […] fait irruption [dans la salle, ndlr. ], le visage grave » et lui demande d’aller à la rencontre du Père Escudier. Il n’est pas difficile d’imaginer la foule d’interrogations qui lui ont traversé l’esprit de la jeune fille à ce moment précis… Des interrogations qui, sans nul doute, se sont transformées en tristesse infinie dès que l’homme de foi lui a appris la terrible vérité en prenant, pour elle, un maximum de précautions : « Alexandra a eu un accident ». À cet instant, l’innocence juvénile de Faustine, alors âgée de 8 ans, lui est dérobée.


Trente ans après, l'ancienne chroniqueuse de "Vivement diamanche prochain..." se sent enfin la force de livrer au monde cet épisode marquant de sa vie. À l’instar de ses invités, elle imagine peut-être que cela lui permettra d’aider d’autres personnes en souffrance… Pour comprendre ce terrible événement, la mère de Abbie (4 ans et demi) et Peter (2 ans et demi) aura dû attendre l’irruption dans sa vie d’une personne capable de lui apporter des réponses, la sœur, pas encore née à l’époque, de la jeune défunte : "Elle a pris récemment contact avec moi. Nous avons échangé des photos, des souvenirs ; elle m'a expliqué les circonstances de sa disparition. C'est important pour moi, à l'aube de la quarantaine, de reconstruire toutes les pièces du puzzle », a-t-elle expliqué…

Aujourd’hui, l'animatrice s’est construite avec cette « cicatrice » qu’elle dit être « refermée » aujourd’hui… Malheureusement ce drame fait aujourd’hui partie d’elle et de sa nouvelle vie. Mariée en 2012 à l’écrivain Maxime Chattam avec qui elle a eu deux enfants, c’est au père Escudier qu’elle a demandé d’officier pour la cérémonie : « Il a accepté volontiers. Sa présence à l’église m’était indispensable et vitale »

Julia NEUVILLE

À découvrir

Sur le même thème