France Dimanche > Actualités > Faustine Bollaert : Les petits secrets de l’animatrice qui monte !

Actualités

Faustine Bollaert : Les petits secrets de l’animatrice qui monte !

Publié le 30 novembre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Faustine Bollaert

Sur France 3, elle fait parler ses invités pour qu’ils disent toute la vérité. Cette fois, c’est Faustine Bollaert qui se livre…

Depuis le 18 octobre dernier, elle anime La boîte à secrets, sur France 3. Elle y reçoit des personnalités qui, au fil de l’émission, ouvrent cette fameuse boîte contenant des objets auxquels les invités sont intimement liés. Et qu’ils doivent bien sûr commenter. Ces secrets, grands ou petits, ont été soigneusement choisis avec des proches des artistes conviés sur le plateau. Résultat : beaucoup d’émotion, de rires, et aussi des larmes. Mais si Faustine Bollaert, en animant ce programme, espérait échapper à cette expérience, nous avons nous aussi eu envie de chercher dans sa vie quelques-uns de ses secrets…



Fan de Dorothée

Née en 1979, la jeune Faustine a eu la chance de suivre Récré A2, puis le Club Dorothée à la télé. Mais, comme elle le confiait sur le divan de Michel Drucker en 2007, même une fois jeune adolescente, alors qu’elle le cache à ses camarades, elle ne pense qu’à une chose : « Me réveiller suffisamment tôt pour ne pas manquer le 150e épisode de Pas de pitié pour les croissants ! » À 16 ans, comme une de ses cousines travaille chez AB Productions, elle joue les figurantes dans les sitcoms, comme Premiers baisers. Une consécration ! C’est en larmes qu’elle avait fait une magnifique déclaration d’amour à l’animatrice lors de ce Vivement dimanche, lui demandant de revenir sur les petits écrans…

À 8 ans, elle a perdu sa meilleure amie

Elle s’appelait Alexandra. C’était la confidente de l’animatrice. Entre elles deux, c’était la folle amitié, comme seuls la vivent les enfants. Mais un matin, à l’école, Alexandra ne vient pas. Faustine pressent qu’il s’est passé quelque chose de terrible. Et en effet, à la récréation, un professeur vient la prévenir qu’un « accident a eu lieu ». Faustine devra attendre d’avoir presque 40 ans pour « reconstruire toutes les pièces du puzzle », et comprendre vraiment les circonstances de ce drame, en parlant, des années plus tard, avec la sœur de son amie…

Un stade porte son nom !

Peut-être connaissez-vous le stade Bollaert-Delelis, situé à Lens, dans le Pas-de-Calais. C’est là où joue le Racing Club de la ville. Il peut accueillir plus de 38 000 fous de foot ! Eh bien, le Bollaert mentionné dans le nom de ce stade appartient à la famille de Faustine. Félix Bollaert, président du Conseil d’administration de la Compagnie des mines de Lens, était son arrière-grand-oncle. Cet ingénieur avait créé, avec sa femme, le service de la Goutte de lait, qui distribuait gratuitement de la nourriture pour les bébés des familles démunies…

Psy

Aux commandes de l’émission Ça commence aujourd’hui, diffusée sur France 2, Faustine Bollaert est souvent aux prises avec des témoignages bouleversants. Et comme son degré d’empathie est très grand, malgré l’écoute de son mari, elle a décidé qu’elle devait aller « voir quelqu’un pour parler ».

Maison hantée

Ce n’est un secret pour personne, le grand amour de Faustine s’appelle Maxime Chattam (à dr.). Il écrit des best-sellers effrayants, au point qu’on l’a surnommé « le Stephen King français ». Le couple, qui vit en pleine nature, non loin de Chantilly, partage une véritable passion pour… l’horreur ! Et comme ils adorent chiner, chez eux, on trouve un squelette de buffle, des crânes, des momies égyptiennes, des animaux empaillés, des statues de Dracula, un morceau du Titanic… C’est dans cette ambiance que la jeune femme a publié, en juin dernier, un message qui laisse penser que sa maison pourrait être habitée par d’autres occupants : « J’ai beau vivre au milieu des loups-garous et des squelettes, depuis une semaine, les volets de ma maison s’ouvrent et se referment sans raison… uniquement la nuit ! Mon mari prêche pour le faux contact, mais moi, juste… j’ai la trouille !!! »

Folle des États-Unis

Ce n’est pas pour ses grands espaces ou ses avenues que Faustine adore l’Amérique. Mais parce qu’elle lui a rendu son frère (à dr.) ! En effet, quand elle avait 15 ans, il est tombé très gravement malade. Et a été envoyé de l’autre côté de l’Atlantique pour se refaire une santé. Des mois plus tard, sa sœur, qui l’adore, va le visiter. Et là, c’est la joie : « Je l’avais quitté fragile, et, en sortant de l’aéroport, j’ai découvert un garçon au top de sa forme, sportif, bien dans sa peau, bronzé. Le beau gosse californien », avait-elle raconté à Gala. Depuis, il vit toujours là-bas, et l’animatrice assimile cette terre qui l’a accueilli aux sentiments forts qu’elle éprouve pour lui…

Un crash meurtrier

Le 22 avril 1974 a lieu un terrible accident d’avion. Le Boeing 707 de la compagnie Pan Am, parti de Hongkong à destination de l’Indonésie, avec, à son bord, 107 personnes, s’écrase sur l’île de Bali ! Erreur de pilotage… Tous les passagers et les membres d’équipage sont tués dans l’accident ! Parmi eux, sa tante et son oncle, ainsi que sa grand-mère, Suzanne Faraggi. L’animatrice déplore ne pas l’avoir connue (elle est née cinq ans plus tard). Mais elle porte « Suzanne » en deuxième prénom.

Avant la télé

La jeune femme n’a pas commencé sa carrière sur le petit écran. Elle a en effet été stagiaire au magazine Première, a travaillé à Télé 7 jours… C’est pour ce journal qu’elle avait décidé de faire partie du casting de Loft Story 2, afin de décrire la télé-réalité de l’intérieur. Et elle avait été gardée dans les cinquante derniers concurrents, avant d’être démasquée ! Elle avait raconté le détail de ce que la production de l’émission lui avait demandé de faire. Entre autres : simuler un orgasme.

Laurence PARIS

À découvrir