France Dimanche > Actualités > Faustine Bollaert : Son casting X !

Actualités

Faustine Bollaert : Son casting X !

Publié le 10 juin 2019

Faustine Bollaert, maman d’Abbie et de Peter, vient de faire une bien troublante confession.

Depuis bientôt deux ans, la pétillante animatrice présente, chaque jour, sur France 2, Ça commence aujourd’hui, un programme dans lequel elle recueille les témoignages émouvants d’invités anonymes. Néanmoins, si la jolie jeune femme, qui a soufflé ses 40 bougies ce 20 mars dernier, participe aujourd’hui, avec fraîcheur et enthousiasme, aux belles heures de notre petit écran, elle a toutefois connu, au cours de sa carrière, des moments… pour le moins étonnants !

En effet, on est surpris de découvrir que celle qui a suivi des études de journalisme à l’ISCPA (Institut supérieur de la communication, de la presse et de l’audiovisuel) de Paris et fait ses premiers pas à la télé en 1995 comme figurante dans la série culte Premiers baisers, a, au début des années 2000, passé un casting très… olé olé ! À cette époque, la brunette a une vingtaine d’années et officie depuis peu comme journaliste au magazine Télé 7 Jours. Et à cette même époque, la déferlante Loft Story, Loana, Steevy, etc., agite la sphère médiatique. Fort d’ailleurs du succès phénoménal de cette première saison, les dirigeants de M6 lancent rapidement les auditions pour la deuxième édition. Et c’est là que notre animatrice va entrer en scène…


Faustine vient en effet de dévoiler dans l’émission C à vous, sur France 5, comment ses patrons lui ont alors demandé de s’inscrire et d’infiltrer ces castings, afin de raconter chaque semaine dans les colonnes de son journal comment ces derniers se déroulaient. « J’étais en quelque sorte une candidate mystère, a-t-elle expliqué, et je suis quand même arrivée dans les cinquante dernières ! » Une jolie performance quand on sait que les candidates étaient, au départ, des milliers venues des quatre coins de l’Hexagone. Mais, la journaliste raconte à quel point les questions qu’on lui posait lors de ces entretiens étaient de plus en plus surprenantes, jusqu’à cette dernière très osée, à la limite même de la pornographie :  « On m’a demandé de simuler un orgasme ! » a-t-elle déclaré. Interloquée par cette demande, mais se disant qu’elle ne peut pas échouer si près du but, la toute jeune femme qu’elle est alors donne tout pour paraître le plus crédible possible dans cet exercice. « Mais, a-t-elle continué, je n’ai visiblement pas été convaincante, puisque je n’ai pas été retenue pour la suite… »

Pire que ça, si Faustine, avec son orgasme raté, se fait alors éjecter du casting, elle est aussi démasquée ! En effet, la production du Loft se rend compte de la supercherie, qu’elle n’est pas une candidate lambda mais bien une journaliste du premier hebdomadaire de télé français.

« À l’époque, ça avait fait un gros scandale, a-t-elle aussi avoué. Je me souviens d’avoir reçu un coup de téléphone de Benjamin Castaldi [alors présentateur de Loft Story, ndlr] qui était furieux et m’avait même insultée ! » Un souvenir que Faustine raconte aujourd’hui avec le sourire.

Laura VALMONT

À découvrir