France Dimanche > Actualités > Faustine Bollaert : Son mari lui sert d’exutoire !

Actualités

Faustine Bollaert : Son mari lui sert d’exutoire !

Publié le 5 septembre 2018

L’animatrice Faustine Bollaert s’est confiée sur sa relation avec le romancier Maxime Chattam.

En 2012, Faustine Bollaert a dit « oui » au romancier Maxime Chattam. En l’épousant, elle laissait également entrer dans sa vie l’univers chaotique, sombre et dérangé qui caractérise son mari et les histoires qu’il produit…

En six ans de relation, beaucoup de choses ont évolué - à commencer par Faustine. Si son quotidien tranchait véritablement avec son univers lorsqu’elle présentait l’émission culinaire « Le meilleur pâtissier » sur M6, la part dramatique dans la vie de son époux a aujourd’hui rejoint la sienne.

Pour la deuxième saison consécutive, la femme de 39 ans présente l’émission « Ça commence aujourd’hui » sur France 2. Le concept ? Chaque jour à 15h, l’émission aborde « des événements marquants de leur existence pour permettre à d’autres d’avancer dans leur parcours » pour reprendre la description de la chaîne. 

Plus que jamais, les thèmes abordés par ses invités se retrouvent en adéquation avec sa vie familiale : « Les sujets trouvent souvent des résonances dans ma vie de femme, de mère ou d'épouse… », a-t-elle confié au magazine Télé-Star cette semaine. 


En conséquence de la pression émotionnelle qu’elle subit chaque jour au travail, Faustine Bollaert ne parvient pas à faire autrement que de se servir de son mari comme d’un déversoir… Nombreux de leurs admirateurs ont pu constater l’équilibre étrange de cette relation si particulière lors de l’anniversaire de leurs six ans de mariage. En légende d’une photographie de deux squelettes publiée sur son compte Twitter, Faustine Bollaert a écrit : « 6 ans ». Rapidement relayée par son mari qui, lui, a répondu par une phrase énigmatique «  6 ans, 6h et 6 minutes » - soit le chiffre du diable. 

Sans cela pourtant, Faustine le pense sincèrement : « J’exploserais » car, selon elle, « parler à son mari » lui permet en effet d’évacuer « tout ce qui l’envahit ». « Son écoute m’est essentielle. Je vide la cuve », a-t-elle ajouté. 

Si leur quotidien révèle parfois un peu trop souvent la part la plus sombre de l’existence, les deux tourtereaux savent très bien qu’une fois rentrés chez eux ils peuvent se décharger l’un sur l’autre pour reposer uniquement sur l’amour.

Estelle LAURE

À découvrir