France Dimanche > Actualités > Festival TV de Luchon

Actualités

Festival TV de Luchon

Publié le 19 février 2015

Outre une programmation toujours aussi réjouissante, le festival TV de Luchon, le plus enneigé de l’Hexagone, est en effet un formidable terrain de jeux pour les stars qui y descendent chaque année.

«Si les montagnes qui entourent la station thermale Bagnères-de-Luchon (Midi-Pyrénées) pouvaient parler, elles en auraient des choses à raconter ! », s’amuse l’un des bénévoles de cette 17e édition du festival TV de Luchon.

Avec une Victoria Abril très en verve, un Antoine Duléry distribuant ses bons mots à une assemblée pliée de rire, et une magnifique Sofia Essaïdi capable de faire fondre la neige d’un sourire, le cru 2015 était à la hauteur des précédents millésimes.

CardonnetSi l’ancienne demi-finaliste de la Star academy (2003) acceptait aisément de parler de son passé, ce ne fut pas le cas de François-David Cardonnel, deux fois participant à Koh-Lanta et vainqueur en 2006 : « Je ne veux même pas l’évoquer, a-t-il souligné, maintenant, je suis un acteur et je veux communiquer uniquement là-dessus. »

Turckheim-HachemiMais, sans Charlotte de Turckheim, la fête aurait pu virer au drame ! En pleine interview, le fauteuil de son interlocutrice, installé au-dessus d’un spot lumineux, a commencé à prendre feu ! Courageusement, celle qui était venue présenter son téléfilm, La permission, en compétition officielle, n’a alors pas hésité une seconde à jeter sa tasse de thé pour éteindre les flammes ! Accompagnée de son mari, l’Afghan Zaman Hachemi, la comédienne a ensuite profité de la piscine et des pistes de la station pour se détendre.

Légitimus« Moi je ne peux pas skier à cause des assurances des films, alors je bronze en terrasse ! », ironisait pour sa part Pascal Légitimus.

MoatiUne semaine inoubliable que Serge Moati a conclue de façon bouleversante. Un mois, jour pour jour, après les attentats qui ont frappé la France, le président du Festival à tenu à rendre hommage aux victimes lors de son discours de clôture : « Je vous demande à tous de vous lever et de scander : vive la République ». Une vraie émotion, et ce n’était pas de la télé…

Texte : Florian Anselme
Photos : Jérôme Mars

À découvrir