France Dimanche > Actualités > Florent Pagny : Foudroyé par la mort d'un enfant !

Actualités

Florent Pagny : Foudroyé par la mort d'un enfant !

Publié le 30 avril 2004

C'est dans ses lointaines terres d'Argentine que Florent Pagny a appris la terrible nouvelle...C'est dans ses lointaines terres d'Argentine que Florent Pagny a appris la terrible nouvelle...

Ces derniers mois, Florent Pagny a beaucoup fait parler de lui. D'abord pour son dernier album, Ailleurs Land, qui remporte un incroyable succès. Ensuite pour ses démêlés avec la justice, qui ont fait la une des magazines.

Le chanteur a en effet été condamné pour fraude fiscale. Verdict : 15.000 euros d'amende et six mois de prison avec sursis. Un sacré coup dur pour Florent Pagny, mais qui n'est pourtant rien à côté de ce qui, aujourd'hui, bouleverse son existence.

Car il y a des choses bien plus graves que d'être rattrapé par la justice. Des choses aussi irrémédiables qu'un enfant condamné par la maladie. Or, ce drame, c'est justement celui qui vient de s'abattre sur le chanteur.

Florent a appris la terrible nouvelle alors qu'il s'était réfugié dans ses lointaines terres d'Argentine, où il vit depuis bientôt quatre ans avec sa compagne, Azucena, et leurs deux enfants, Inca et Ael... Tout a commencé par une lettre.

Une lettre d'apparence anodine qu'il a reçue en France et à laquelle il n'a tout d'abord pas prêté attention. De retour en Patagonie, l'artiste s'est alors penché tranquillement sur son courrier. Et soudain, en décachetant l'enveloppe qu'il avait rapportée de France, le diagnostic est tombé, atroce : c'est la leucodystrophie !

«Une putain de maladie, explique dans le journal interne hebdomadaire de France 2 un Florent complètement révolté par cette tragédie. Ces enfants vivent très bien jusqu'à 5-6 ans et, un jour, ils commencent à avoir des problèmes de vue, d'équilibre... Puis, avec la dégénérescence de la moelle épinière, ils finissent dans un fauteuil avant de mourir. Ces gosses se font bouffer petit à petit par la maladie.»

Ce petit, qui porte en lui cet effroyable gène transmis par sa propre mère, le chanteur ne le connaissait pas. «Un jour, j'ai été contacté par une dame, une mère de famille dont l'enfant était atteint de la maladie, raconte-t-il encore dans l'hebdomadaire de France 2. Elle était dans une phase difficile et m'a envoyé du courrier, des photos à plusieurs reprises. Quand j'ai découvert leur histoire, vu les photos de cet enfant, qui était magnifique, j'ai regardé la tête du mien. Je me suis dit que j'avais beaucoup de chance mais que ce malheur pouvait aussi nous arriver.»

Son combat Florent a été littéralement foudroyé par l'idée que la mort rôdait autour de cet enfant si beau et si innocent. Quoi de plus insoutenable pour un parent que de voir la chair de sa chair confrontée à l'inévitable ?

Et c'est justement parce que lui-même est père que Florent peut parfaitement imaginer la détresse de cette maman et de son fils. N'écoutant que son cœur, il a alors décidé que leur combat serait désormais le sien.

«Au bout d'un moment, tu te dis qu'il faudrait peut-être faire quelque chose. Voir si l'attention que l'on nous (les artistes) porte ne pourrait pas profiter aux enfants malades, poursuit-il. C'est bizarre de se dire qu'en 2004, on ne peut empêcher la mort de ces gamins.»

Pour combattre cette injustice scandaleuse qu'est la maladie incurable d'un enfant, Florent participera le 4 mai à l'émission Aux enfants de la fête, sur France 2. Parrain de la soirée, il fera appel à votre générosité, pour que la science puisse lutter contre ces maladies orphelines.

S'il vous plaît, faites comme Florent Pagny  : «donnez sans attendre».

Envoyez vos dons à l'association : ELA 53, cours Léopold. BP 267 54005 Nancy Cedex. Tél. : 03 83 30 93 34.

Anna Hadrien

À découvrir

Sur le même thème