France Dimanche > Actualités > Florent Pagny : Il change de vie mais pas de famille !

Actualités

Florent Pagny : Il change de vie mais pas de famille !

Publié le 5 novembre 2010

Une nouvelle adresse, un nouvel album et une réconciliation... À l'âge des remises en question, Florent Pagny a choisi de tout bousculer mais en gardant l'essentiel, la femme de sa vie.Une nouvelle adresse, un nouvel album et une réconciliation... À l'âge des remises en question, Florent Pagny a choisi de tout bousculer mais en gardant l'essentiel, la femme de sa vie.

L'enfant terrible de la chanson française nous a habitués aux changements : il est passé du show-business et des plateaux de télévision à ceux de la Patagonie, préférant la vie de gaucho et les cieux étoilés d'Argentine aux artifices des nuits parisiennes.

Du jour au lendemain, il a aussi troqué ses dreadlocks décolorées pour un crâne rasé. Côté musique, il passe allègrement du lyrique à la variété, et n'hésite pas à reprendre les titres de Jacques Brel. Florent Pagny aura ainsi fait plusieurs révolutions, à sa manière radicale, connu des ruptures aussi, mais aujourd'hui, il ne renoncerait pour rien au monde à sa vie avec la belle Azucena, sa femme. Pour elle, il change une fois de plus d'existence.

->Voir aussi - Florent Pagny : Avec Vanessa, c'est loin des yeux, loin du cœur !

Encore un virage à 180 degrés ! Lui qu'on n'imaginait pas ailleurs que dans son ranch est parti vivre très loin de sa Patagonie, terre propice aux chevauchées sauvages. Qu'importe, puisque sa femme est à ses côtés. Pour Azucena, Florent l'a déjà prouvé, il irait au bout du monde.

Même jusqu'aux États-Unis, plus précisément à Miami, dans cette luxueuse cité balnéaire de Floride, pour mener une existence à l'opposé de celle qu'il prônait encore récemment. Pourquoi ? « C'est pour les enfants !, a-t-il confié dans TV Magazine. On aurait pu rester en Argentine, mais le niveau scolaire n'est pas très élevé. »

Fée

Florent, qui fête ses 49 ans le 6 novembre, est un père responsable qui souhaite évidemment le meilleur pour Inca, 14 ans, et Ael, 11 ans. Il n'a plus rien de l'éternel adolescent frondeur, une image qui lui a longtemps collé à la peau ! Cette évolution, c'est à la femme de sa vie qu'il la doit.

Il y a dix-sept ans, alors qu'il traversait l'une des périodes les plus noires de son existence, elle lui a tendu la main. Dans le milieu de la chanson, tout le monde le disait fini. Mais l'aimante Azucena était là et, surtout, elle est restée. Sans sa fée argentine, à laquelle il dédie la 8e merveille du monde, l'un des plus beaux titres de son dernier album, Tout et son contraire, l'artiste l'a souvent répété, il n'aurait jamais pu renaître : « J'ai la chance d'avoir rencontré mon autre moitié [...]. Si j'avance, si je suis équilibré, c'est parce qu'on est deux qui ne font qu'un. »

Aujourd'hui, c'est à ce parcours et à ce bel amour que Florent doit une maturité qui lui va si bien et, peut-être aussi, l'envie de chanter à nouveau.

En effet, depuis sa rupture avec la maison de disques Mercury, il avait décidé de prendre sa retraite ! On se souvient qu'il y a deux ans, Florent disait que l'album latino C'est comme ça, alors en cours d'enregistrement, serait le dernier. Mais il n'en a heureusement rien été...

Grâce à un nouveau label (AZ), mais aussi à une réconciliation inattendue avec son vieil ami et complice Pascal Obispo, la donne a changé. Les deux chanteurs, devenus depuis des années des frères ennemis, se retrouvent aujourd'hui en duo sur le titre Je laisse le temps faire, du dernier album de Florent, qui est au fond un album de famille : « Une renaissance » admet l'artiste, enfin apaisé.

"Si j'avance, si je suis équilibré, c'est parce qu'avec Azucena, nous ne faisons qu'un", analyse Florent Pagny.

Laurence Delville

À découvrir

Sur le même thème