France Dimanche > Actualités > Florent Pagny : La séparation

Actualités

Florent Pagny : La séparation

Publié le 16 novembre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Florent Pagny et Azucena

Vingt-six ans que Florent Pagny et Azucena vivent ensemble, et pas une ombre au tableau. Mais depuis que leurs deux enfants sont partis, rien ne va plus…

Il est rare de nos jours de croiser sur sa route des couples qui continuent de se regarder avec amour après plusieurs décennies passées l’un près de l’autre… Et cette longévité est sans doute encore plus exceptionnelle dans le milieu du show-biz ! Pourtant, contre vents et marées et malgré les fortes turbulences qui n’ont sans doute pas manqué de bousculer leur existence, cela fait vingt-six ans que Florent Pagny et Azucena Caamaño vivent, comme dans la chanson, « un beau roman, une belle histoire » !

Depuis ce jour de 1993 où le chanteur et la somptueuse Argentine se sont rencontrés grâce à des amis communs, ils ne se sont plus quittés, promenant leur amour de la France à la Patagonie, en passant, plus récemment, par le Portugal et les États-Unis.


Un lien solide, renforcé par la naissance d’Inca, le 17 mars 1996, et celle d’Aël, le 26 mai 1999, un garçon et une fille auxquels ces parents attentifs ont tout donné, formant avec eux une cellule familiale harmonieuse et heureuse, presque fusionnelle… Et pour prouver s’il était besoin que rien ni personne ne pourrait jamais les séparer, l’artiste et l’ancien mannequin ont convolé en justes noces en 2006, officialisant, bien que tardivement, leur tendre relation !

Seulement voilà, si les sentiments que se portent ces deux âmes sœurs semblent aujourd’hui indestructibles, les tourtereaux ont malgré tout dû faire face à une épouvantable séparation ! Une rupture brutale qui a bien failli leur faire oublier toutes ces années de bonheur à quatre, passées en partie au milieu de la nature luxuriante du paradis lointain d’Argentine où, dans la simplicité et l’anonymat, le couple star avait installé sa famille… Oubliées cette chaleur, cette rassurante sécurité qu’ils avaient su mettre en place, pour s’aimer à distance de la célébrité de l’artiste !

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les sentiments que se portent mutuellement Florent et Azucena, confrontés à cette épreuve qui aurait pu les briser, ont été mis à rude épreuve…

Car il est des événements dans l’existence de chacun, capables de faire tanguer le bel équilibre qu’on a construit au sein de son couple, voire même de provoquer purement et simplement un bien triste naufrage… Et, parmi ces coups durs que tous les amoureux de longue date traversent un jour, il y a ce moment terrible, tant redouté, vertigineux, parfois destructeur, où nos enfants ont grandi et décident de voler de leurs propres ailes. Pour l’un comme pour l’autre des parents, le choc est souvent violent. Après avoir passé une vingtaine d’années à regarder vers l’avenir de leurs petits et à vouer leur existence à leur bonheur et à leur sécurité, il est temps, soudain, de les laisser s’éloigner et de reprendre la vie à deux ! Une épreuve, un cap douloureux que l’interprète de Savoir aimer et son épouse ont reçu, eux aussi, en plein cœur : « Très dur, a confié la sublime artiste peintre à Nikos Aliagas dans les pages de Gala. J’ai dédié ma vie à leur éducation. J’ai toujours été là pour les voir grandir. Puis un jour, le grand est parti et la petite a décidé de suivre pour aller dans un internat. » Et l’ancien juré de The Voice, la plus belle voix d’enchérir : « Il s’agissait d’une opportunité pour elle. On l’a un peu aidée à faire de bons choix plutôt que de rester dans le confort avec sa mère. »

Face à ce grand vide qui les a laissés totalement démunis, ces parents privés de leur progéniture ont senti qu’il fallait agir, et vite, pour la sauvegarde de leur couple, pour ne pas briser cet amour qu’ils avaient su construire au fil du temps…

Ainsi, au lieu de se morfondre à deux et de se regarder en chiens de faïence dans le silence inhabituel et pesant de leur maison, Azucena et son cher et tendre ont pris une sage décision : « Quand ils sont partis, on a voyagé pendant un mois avec un programme très précis, très rythmé, pour ne plus penser au nid vide, à leurs chambres vides. C’était très difficile. »

Aujourd’hui, la phase de turbulences qui aurait pu avoir raison de leur amour semble derrière eux. D’ailleurs, le chanteur, fou de sa belle brune au profil de déesse, assure, toujours dans Gala : « Elle me conseille parfaitement. Elle est toujours juste dans ses propos. Sincèrement, elle est ma meilleure coach. Si je devais tout recommencer, je signerais tout de suite avec Azucena. Je pense et j’espère que nous vieillirons ensemble. » Une belle déclaration à laquelle la créatrice de la marque de cosmétiques bio Rosazucena réagit à l’unisson : « Le titre de Florent qui nous résume le mieux et celui que je préfère est Là où je t’emmènerai. C’est notre histoire. Je serai toujours là pour lui, et lui pour moi. »

Clara MARGAUX

À découvrir