France Dimanche > Actualités > France Gall : Elle balance sur Claude François !

Actualités

France Gall : Elle balance sur Claude François !

Publié le 6 novembre 2015

Mercredi 4 novembre, France Gall a effectué un come-back triomphal au Palais des Sports de Paris avec sa comédie musicale Résiste, un hommage à Michel Berger. Son succès, France le préparait depuis des mois en enchaînant les plateaux de télévision, les interviews et les déclarations chocs. C'est à cette occasion que la chanteuse s'est livrée à une attaque en règle contre Claude François !

En 1964, France Gall n'a que 17 ans. Claude François, lui, en a 25, il a déjà chanté Belles ! Belles ! Belles ! et est au summum de sa popularité. Chacune de ses apparitions déclenche des scènes d'hystérie collective ! France, elle, n'en est qu'au début de sa jeune et prometteuse carrière. La chanteuse s'est classée 44e du hit-parade avec son tout premier succès, Ne sois pas si bête et en 1964 elle sera pour la première fois en couverture d'un numéro de Paris Match. Ensemble, le blond chanteur et la jeune et jolie poupée innocente vont vivre une idylle. Leur histoire durera trois ans et leur séparation inspirera à Claude François les paroles de Comme d'habitude, ce qui fera d'autant plus chavirer le coeur de ses admiratrices.

--> Lire aussi : France Gall : Elle prépare sa vie dans l'au-delà !

Avant-hier, quelques heures seulement avant d'entrée sur la scène du Palais des Sports, France Gall se confiait au Parisien sur ses trois années passées aux côtés de Claude François, et elle n'est pas tendre ! "J'ai trouvé la comédienne charmante, déclare-elle à propos de celle qui l'incarne dans le film Cloclo, mais je ne me suis pas reconnue. En revanche, poursuit-elle, sur Claude François, c'était assez proche de ce qu'il était (rires)" Et France, à notre grand étonnement, de balancer alors sur son ex célèbre : "Claude n'était pas quelqu'un de facile. Personne n'était heureux autour de lui". Est-ce à dire qu'elle non plus ? Elle n'en dira pas plus. Finalement, France Gall ne trouvera le réconfort que dans les bras de Michel Berger !

Stéphane Joly

À découvrir