France Dimanche > Actualités > Francis Cabrel : Bouleversé par sa fille

Actualités

Francis Cabrel : Bouleversé par sa fille

Publié le 8 juillet 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Papa de trois filles, et notamment de Thiu, la petite dernière adoptée au Vietnam, il se confie comme jamais et avec beaucoup d’émotion sur cette grande étape de sa vie.

On le sait, Francis Cabrel est un homme très pudique, mais ce que l’on sait moins, c’est qu’il l’est tout autant dans sa vie privée. Si l’artiste accepte peu d’étaler sa vie privée au grand jour, il préfère néanmoins la raconter dans ses chansons.


Actuellement en tournée, il a accordé un entretien auprès de nos confrères de Paris Match pour aborder les thèmes récurrents de ses mélodies. Il y parle d’amour, bien évidemment, mais aussi de son rapport à ses parents, à ses enfants, et surtout à la manière dont ces derniers ont influencé son écriture.

"J'approche de la quarantaine, je viens d'avoir ma première fille et je comprends aussi qu'il n'y a plus que cela qui compte. Là, ma vraie vie s'installe. Je me suis découvert plus père de famille que chanteur, se souvient-il dans les colonnes du magazine. À chaque fois que j'ai eu un enfant, cela s'est ressenti dans mes disques. Ça me gonfle le cœur d'amour et de tout un tas de sentiments à partager qui font probablement que j'écris mieux."

Et en parlant d’enfants, Francis en a trois, Aurélie, née en 1986, puis Manon en 1990 et enfin, la dernière, Thiu, âgée de 17 ans. Trois filles qu’il aime par-dessus tout mais c’est avec l’une d’entre elle qu’il entretient une relation toute particulière.

Il s’agit en effet de Thiu, adoptée au Vietnam en 2004. "L'adoption est une très grande décision, ça suppose qu'on arrache quelqu'un à sa terre aussi, faut pas se tromper et il faut être sûr de soi quant à la vie qu'on va lui offrir", avait confié Francis devant les caméras de 50' Inside, en fin d'année dernière.

"L'adoption est un merveilleux geste d'amour, mais aussi, un cas de conscience", rappelle-t-il avec émotion. Et il est vrai que son éternelle pudeur le rattrape vite quand il s’agit de faire part de ses sujets à sa fille. Il a préféré écrire une chanson en 2008 intitulée Mademoiselle L’aventure. Une chanson très émouvante qui s’adresse à la mère biologique de Thiu.

Mais toujours dans la retenue, le chanteur révèle qu’il a beaucoup de mal à interpréter ce titre en présence de sa fille : "Je ne la chante pas souvent. C'est vrai que, quand ma fille est dans la salle, ça me gêne un peu. Elle est dure à interpréter, parce que les gens qui adoptent traversent tous ces moments-là. Mais je tenais à les décrire, insiste Francis Cabrel. Le texte original est encore plus poignant, j'en ai fait une version finale un peu édulcorée pour arriver à le chanter en public.”

Et on comprend toute son émotion lorsque l’on découvre les paroles bouleversantes qu’il y chante, mais avant tout, la magnifique déclaration d’amour pour sa fille : “Mademoiselle l'aventure, vous avez posé sans bruit, roulé dans sa couverture, un petit ange endormi, on arrivait de nulle part, on l'a serré contre nous, Ce qui ressemble au hasard souvent est un rendez-vous."

Un poète comme on en fait plus ce Francis. 

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème