France Dimanche > Actualités > Francis Lalanne : Echanges tendus sur le plateau de Cyril Hanouna !

Actualités

Francis Lalanne : Echanges tendus sur le plateau de Cyril Hanouna !

Publié le 27 janvier 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Francis Lalanne, furieux, a quitté le plateau de TPMP après avoir tenu des propos sulfureux sur la gestion de la crise sanitaire. Retour sur un passage mouvementé.

Les discussions étaient électriques sur le plateau de Cyril Hanouna ce mardi 26 janvier. Connu pour ses prises de positions tranchées et son franc parler, Francis Lalanne était l’invité de l’émission Touche pas à mon poste, sur C8.. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas dérogé à sa réputation. Interrogé sur ses propos concernant la gestion de la crise sanitaire, le chanteur est littéralement sorti de ses gonds, quittant le plateau à plusieurs reprises.  


Ce soir-là, il est venu “défendre la démocratie française”, et s’exprimer sur la tribune publiée dans France Soir, appelant à la destitution d’Emmanuel Macron. Le chanteur de 62 ans estime que le président a menti aux Français, a minimisé la crise sanitaire, et a volontairement fait retirer du marché des médicaments qui soignent le Covid-19, empêchant les médecins, comme Didier Raoult, de les prescrire. 

Face aux réactions de choc des chroniqueurs présents sur le plateau, le chanteur s’est éclipsé une première fois avant de revenir et d’expliquer : "Je devais avoir un entretien avec Cyril, je devais parler de mon point de vue, mais je n'étais pas d'accord pour être l'objet d'un procès, être pris à parti..." Il a ajouté par la suite : "Mon objectif, c'est de défendre la démocratie française. Mon objectif, c'est de faire en sorte que le président de la République n'ait pas tous les pouvoirs. Mon objectif, c'est de faire en sorte que les Français sachent ce qu'il s'est vraiment passé pendant la gestion de cette crise." 

Très agacé, le chroniqueur et médecin, Jimmy Mohamed est intervenu : "Je suis un peu consterné quand je vous entends puisqu'on vit une période assez diff..." avant d’être brutalement interrompu par Francis Lalanne qui a quitté une nouvelle fois le plateau en lançant un bref “au revoir”. On pourrait penser que l’histoire se serait arrêtée là, mais ce dernier est revenu à la charge. 

S’en est suivi un coup de gueule survolté entre Jimmy Mohamed et Francis Lalanne. Le chanteur en colère s'est ainsi mis à hurler : "On a empêché des Français d'avoir accès à des traitements précoces. Le Premier ministre dit qu'il n'y a pas de traitement précoce, ce qui est faux. Aujourd'hui, le Premier ministre dit que, à part les vaccins, il n'y a aucune autre solution. Il y a des gens qui ne veulent absolument croire qu'à ça. Moi je dis qu’il ne faut pas croire à ça ! "  

De son coté, affligé, le médecin s'est permis de rétorquer et recadrer immédiatement : "En termes de traitement précoce, la première chose que vous pouvez faire, c'est de mettre votre masque dans les couloirs au lieu de vous balader sans masque". Furieux, Francis Lalanne a aussitôt répondu : " Le masque est un incubateur de microbes ! “, avant d’expliquer : "J'ai peut-être tort et j'ai peut-être raison. Il y a des gens qui pensent comme moi et ça n'engage que moi (...) La meilleure façon de savoir si j'ai raison, la meilleure façon de savoir si oui ou non on a menti aux Français (...), c'est qu'il y ait justement une procédure qui soit menée. Je ne suis pas comme ces gens qui pensent que le président de la République, c'est Dieu. Pour moi, c'est l'employé du peuple, ce n'est pas le patron du peuple ! Là, il veut se comporter comme le patron du peuple. Moi, je veux lui rappeler simplement qu'il est notre employé."   

Jimmy Mohamed a conclu cet échange houleux par une dernière tocade au chanteur : "Avec tout le respect que je vous dois, je trouve que votre parole est un peu confuse, vous passez du coq à l'âne, il y a un peu de paranoïa..." 

Ambiance explosive et points de vue diamétralement opposés sur le plateau du Cyril Hanouna, qui a tout de même appelé au calme et à la courtoisie. Il appartient à chacun de se faire une idée du débat qui en tout état de cause, suscite bien des passions.  

Mélissa Delphigué

À découvrir