France Dimanche > Actualités > Francis Lalanne : il affirme que le vaccin anti-covid est un "crime contre l'humanité" !

Actualités

Francis Lalanne : il affirme que le vaccin anti-covid est un "crime contre l'humanité" !

Publié le 12 juillet 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Farouche opposant à la vaccination contre le Covid-19, le chanteur ne cache pas sa féroce contestation à travers diverses prises de paroles plus virulentes les unes que les autres. Mais cette fois-ci, ces déclarations lui ont valu d’être définitivement banni de Twitter.

Sur Twitter, c’est terminé ! Francis Lalanne fera désormais partie de la liste des comptes bannis par le célèbre réseau social, au même titre que Donald Trump. Ce samedi 10 juillet, le compte de Francis Lalanne a été officiellement désactivé par la plateforme, pour “non-respect des règles de Twitter”, et notamment pour "une infraction à la politique relative aux informations trompeuses sur la Covid-19" “en raison ses propos antivax.


En effet, le 8 juillet, il avait publié sur son compte personnel une phrase qui avait sonné comme un véritable tremblement de terre, comparant la vaccination à “un crime contre l’humanité”. Ainsi, on pouvait lire : "Ils ne confirmeront jamais que les décès sont à cause des vaccins, sinon ils admettraient qu'ils organisent un crime contre l'Humanité ! Donc les gens vont officiellement mourir de tout sauf des vaccins ! #VaccinezVous #JeNeMeVaccineraiPas #COVID19 #JohnsonVariant #HarryPotter."

Une chose est certaine, c’est que Francis Lalanne est on ne peut plus adepte de la théorie de complot. Et il n’en est pas à son coup d’essai. Quelques jours plus tôt, il affirmait que le malaise cardiaque du joueur de football danois Christian Eriksen était dû à la vaccination. Au mois de février, on se souvient également qu’il avait appelé le peuple à renverser Emmanuel Macron dans une tribune publiée sur le site de France Soir, puis toujours en quête de sensations, il avait décidé d’organiser un grand rassemblement d’opposition aux restrictions sanitaires à Nice au cours duquel il a notamment appelé la foule à s’embrasser pour prouver que le Covid n’était qu’une machination.

Alors une seule question nous brûle les lèvres, jusqu’où ira-t-il ?

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème