France Dimanche > Actualités > Francis Lalanne : Il en vient aux mains !

Actualités

Francis Lalanne : Il en vient aux mains !

Publié le 8 juin 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Une nouvelle fois, Francis Lalanne a perdu son sang-froid. Cette fois-ci, il a agressé physiquement un journaliste de l’émission Quotidien, venu l’interviewer à l'université citoyenne des Gilets jaunes qui se déroulait à Avignon.

Francis Lalanne a perdu la maîtrise de ses nerfs. Fidèle à sa réputation, il a une nouvelle fois provoqué une violente altercation pour, selon lui, défendre ses convictions politiques. C’est ce samedi 5 juin que les faits se sont déroulés.


Les journalistes de Quotidien s’étaient rendus à Avignon pour filmer l’université citoyenne des Gilets Jaunes. Au détour de quelques stands, ils croisent Francis Lalanne et décident de lui poser quelques questions sur la notion de citoyenneté. Seulement, après 3 minutes d’interview, le ton est rapidement monté jusqu’à en venir aux mains entre le chanteur et un cameraman. La raison de cette colère ? Une simple question sur ce que pensait l’intéressé des propos tenus par Jean-Marie Bigard lors d’une manifestation anti-vaccin le 23 mai dernier.

"La façon dont vous présentez les choses, ça s’appelle de la manipulation. Donc, à partir de ce moment, je ne réponds plus, je vous interdis d’utiliser mes images pour votre reportage." Soudainement, le chanteur se lève et se met à hurler sur les journalistes : "Enlevez ce qu'il y a dans la caméra", tandis qu'autour de lui, selon la vidéo, des proches crient à plusieurs reprises : "Francis ! Arrête !". Les images deviennent ensuite confuses.

À la suite de cette altercation, les journalistes affirment avoir “pris le premier train pour rentrer à Paris". "Nous sommes allés directement aux urgences de l’hôpital Cochin, samedi dans la nuit, explique Paul Larrouturou sur le plateau de Yann Barthès, les médecins ont diagnostiqué pour Paul Bouffard un traumatisme crânien, une tendinite post-traumatique à l’épaule gauche. À titre personnel, j’ai une entorse au poignet droit après avoir pris un coup en tentant de m’interposer.” Pendant l’émission du 7 juin, Yann Barthès conclut avec ces mots : “Nous avons déposé plainte pour agression”.

En effet Paul Bouffard a lui aussi porté plainte pour “violence avec arme”. Il précise avoir reçu un “violent coup de poing au visage” et un autre sur la tête. « Il s’est emparé de mon casque d’écoute puis s’en est servi comme arme », ajoute-t-il.

De son côté, Francis Lalanne réfute formellement ces accusations. Selon lui, le cameraman serait “tombé tout seul par terre ! Et après, il dit ‘Il m’a frappé !’ Pfff… Ils font le show !”, explique-t-il à L’Obs avant de préciser à nos confrères du Parisien : "Je conteste formellement avoir frappé ce cameraman. Il s’agit d’une mise en scène à laquelle l’équipe de Yann Barthes est malheureusement coutumière".

L’avocate de Bangumi et de ses journalistes, Me Lorraine Gay, a adressé lundi un signalement au procureur de Paris, demandant « qu’une enquête soit très rapidement menée » sur les faits dénoncés. 

Andréa Meyer

À découvrir