France Dimanche > Actualités > Francis Perrin : Son cri de désespoir !

Actualités

Francis Perrin : Son cri de désespoir !

Publié le 14 août 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Francis Perrin vient de subir une terrible injustice qui le révolte viscéralement…

Tout le monde l’adore. Depuis 2013, le public est très heureux de le retrouver dans son rôle de juge à la retraite, dans la série de France 3 Mongeville. Avec son personnage rusé et tendre, il résout les affaires et obtient tout ce qu’il veut avec son regard de velours. À 72 ans – qu’il ne fait pas –, il semble être tout autant un homme accompli qu’un comédien content de son sort.


Mais il ne faut pas se fier aux apparences ! Si beaucoup pensaient qu’après la période de confinement, le rythme des Mongeville allait reprendre comme auparavant, ils se trompaient cruellement ! En effet, il y a peu, la star a été prévenue que son feuilleton allait s’arrêter ! Une décision qui a pris de court l’acteur, comme tous ceux qui travaillent avec lui !

« C’est incompréhensible et ridicule ! a-t-il déclaré au Parisien le 4 juillet. […] On essaie de faire une série de qualité pour des téléspectateurs qui sont toujours au rendez-vous. Il faut peut-être laisser la place aux plus jeunes, mais on a toujours besoin de vieux acteurs comme moi ! » Comme le rappelait le quotidien, le 27 juin dernier, la chaîne faisait un véritable tabac en rediffusant un épisode de 2017 ; 3,9 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous ! Quand ce même soir, Laurence Boccolini n’atteignait que 3 millions de personnes avec son Grand Concours sur la Une ! Un numéro inédit de la même série, diffusé le 11 avril dernier, avait retenu l’attention de 5,8 millions d’aficionados !

Pourquoi, dans ces conditions, arrêter ce feuilleton plébiscité de toutes parts ? C’est la question, bien légitime, que se pose aujourd’hui Francis Perrin. Et il n’est pas le seul ! Des fans ont lancé une pétition qui, à l’heure où nous écrivons, a déjà recueilli plus de 19 000 signatures !

« Arrêtez plutôt le Coronavirus et laissez-nous cette série qui nous détend depuis longtemps grâce à la qualité des acteurs, des intrigues, des dialogues, de la mise en scène, des paysages. Je veux mon feuilleton et pas ce qu’on nous proposera à la place ! », écrit ainsi Anne, scandalisée par cette décision. Peut-être à cause du remueménage que suscite la nouvelle, le retrait de Mongeville serait finalement encore en discussion à France Télévisions, comme l’a expliqué Anne Holmes, directrice de la fiction nationale : « On réfléchit […] car il faut renouveler nos marques. Mais ce serait dommage vu le succès. »

Oui, Madame, il serait en effet extrêmement dommage que la jolie lumière de cette série phare s’éteigne soudain et disparaisse du paysage.

Laurence PARIS

À découvrir