France Dimanche > Actualités > Franck Dubosc : « Je voudrais que ma mère ne prenne pas mal ce que j’ai dit… »

Actualités

Franck Dubosc : « Je voudrais que ma mère ne prenne pas mal ce que j’ai dit… »

Publié le 15 juin 2016

Invité sur le Divan de Marc-Olivier Fogiel, le comédien Franck Dubosc a fait de drôles de confessions sur ses proches et notamment sur sa mère.

Franck Dubosc en toute intimité sur le Divan. Le comédien de 52 ans, à l'affiche du troisième volet de "Camping" en salles le 29 juin prochain, est l'invité de l'émission Le Divan, présentée par Marc-Olivier Fogiel, diffusée vendredi 17 juin sur France 3 à 23h20. Avant de découvrir le programme, quelques extraits ont été diffusés sur Internet.

Lire aussi --> Dominique Farrugia : Son témoignage bouleversant sur la mort de son père

L'acteur, qui a grandi en Normandie, est resté très proche de sa mère Janine. A tel point que le comédien a confié au journaliste que pendant de nombreuses années, il était gêné de se montrer complice avec une autre femme que sa mère. « Je ne voulais pas me marier car je n'envisageais pas d’embrasser une fille devant mes parents ». Les liens entre Franck Dubosc et sa maman sont donc très forts. Peut-être trop même. « Je suis quelqu’un de trop important pour elle. Le poids de cet amour, que j’ai sur les épaules, est assez lourd parce que je me demande si je le mérite. [...] Je ne veux pas la voir vieillir. Notre lien est trop fort. »

Après ces déclarations, Franck Dubosc a confié à Marc-Olivier Fogiel en avoir beaucoup dit et avoue que sa mère pourrait se montrer choquée par les révélations faites par son fils durant l'émission. « J’ai dit des choses que je n’ai jamais dites. Je voudrais surtout que ma mère ne prenne pas mal ce que j’ai dit. Mais c’est ce qui est intéressant dans ce genre de moment. On pourrait mentir, faire le show. Je pense que je vais avoir un coup de fil après… »

Dans le Divan, Franck Dubosc a fait une confession pour le moins surprenante durant son adolescence. Avant de devenir un célèbre comédien, Franck Dubosc a débuté dans l'ombre comme bon nombre d'acteurs débutants. Mais l'artiste vivait mal cet anonymat. Pour preuve, l'interprète de Patrick Chirac dans le film "Camping" s'inventait une vie, allant jusqu'à faire croire qu'il vivait dans des immeubles cossus.

"J’allais à Rouen dans une rue qui s’appelle la rue Jeanne d’Arc. Une rue un peu chic de Rouen où il y avait de belles portes cochères, comme il y en a à Paris, comme celles que je voyais dans les films. Je prenais le bus, je descendais en bas de cette rue, je montais. Et dès qu’une porte cochère était ouverte, effectivement je rentrais" confie Franck Dubosc. Et puis le plus grand plaisir ce n’était pas de rentrer, c’était de sortir. Je sortais négligemment comme si c’était chez moi puis j’allais à une prochaine porte pour faire la même chose. Je me disais les gens qui me voient ont l’impression que j’habite là. Faut être dingue... » explique l'acteur avec le sourire.

Lire aussi --> Juliette Binoche : En toute sincérité sur « le divan » !

Retrouvez toutes les confessions de Franck Dubosc dans l'émission Le Divan de Marc-Olivier Fogiel vendredi 17 juin sur France 3 dès 23h20.



Cyril Coantiec

À découvrir